Smart Metering_

Un an avant l’introduction des compteurs intelligents sur le territoire national, Luxmetering GIE représentant les gestionnaires de réseaux d’électricité et de gaz naturel Creos, Hoffmann Frères (Electris), Sudgaz, Sudstroum, Ville de Diekirch, Ville de Dudelange et Ville d’Ettelbruck , annonce que la phase de définition des spécifications techniques du projet Smart Metering est terminée et que la phase de développement – dite de prototypage – vient de débuter et s’étendra jusqu’au printemps 2016. Cette phase comporte la fabrication des premiers compteurs intelligents répondant aux spécifications techniques et exigences définies pour le marché luxembourgeois ainsi que la mise en place du système central informatique dont la mission sera la lecture à distance des données de consommation ainsi que la transmission sécurisée de celles-ci aux gestionnaires de réseaux respectifs.

« Avec cette nouvelle phase, le projet commun d’implémentation d’un système central de télélecture et de télégestion Smart Metering pour les réseaux d’électricité et de gaz naturel au Grand-Duché de Luxembourg prend concrètement forme » souligne Paul Hoffmann, Directeur de Luxmetering GIE. « Nous travaillons étroitement avec l’Institut Luxembourgeois de Régulation (ILR) pour définir les fonctionnalités et les services que les compteurs intelligents devront offrir. » Les partenaires retenus sont d’une part Sagemcom (France) et Atos (France) – regroupés en association momentanée – pour la fabrication des compteurs intelligents électriques, le système central et la communication, et d’autre part Flonidan (Danemark) et Elster (Allemagne) pour les compteurs intelligents de gaz naturel.

Dans le cadre des objectifs 20-20-20 de l’UE en matière d’efficacité énergétique, les lois du 19 juin 2015 modifiant les lois modifiées du 1er août 2007 relatives à l’organisation des marchés de l’électricité et du gaz naturel ont fixé les dates suivantes pour l’introduction de cette nouvelle génération de compteurs :

– à partir du 1er juillet 2016 tout nouveau raccordement et tout remplacement de compteur devront être réalisés par un compteur intelligent (électricité et gaz naturel).
– pour le 31 décembre 2019, au moins 95 % des compteurs électriques devront être mutés.
– pour le 31 décembre 2020, au moins 90 % des compteurs gaz naturel devront être remplacés.

La nouvelle génération de compteurs permettra de relever la consommation énergétique à distance et la facturation pourra se faire sur base de données réelles lues à des intervalles plus rapprochés, alors qu’aujourd’hui le décompte basé sur la consommation réelle n’est réalisé qu’une fois par an. La mise à disposition d’informations au consommateur lui permettra de surveiller et de maîtriser sa consommation et par conséquent ses coûts énergétiques.

Les compteurs intelligents constituent la première pierre à l’édifice des réseaux intelligents appelés encore Smart Grids. Ces réseaux seront dotés d’une «intelligence» permettant de surveiller les productions d’électricité décentralisées (p.ex. énergie provenant d’éoliennes ou de panneaux photovoltaïques), de piloter précisément les variations des injections dans les réseaux de distribution ou encore de maîtriser les pics de demandes ponctuels liés par exemple à la recharge des véhicules électriques.

A propos de Luxmetering

Luxmetering est un groupement d’intérêt économique, créé en 2012 par les sept gestionnaires de réseaux d’électricité et de gaz naturel Creos Luxembourg, Hoffmann Frères (Electris), Sudgaz, Sudstroum, Ville de Diekirch, Ville de Dudelange et Ville d’Ettelbruck.
Il a pour objet d’agir comme opérateur commun de ses membres en définissant les concepts et en prenant en charge pour le compte et au service des membres, les opérations communes liées au comptage intelligent, notamment l’achat, l’installation et l’exploitation du système central de collecte et de gestion des données pour l’électricité et le gaz naturel, ainsi que celles liées à l’achat des compteurs intelligents d’électricité et de gaz naturel et des concentrateurs de données qui seront installés et entretenus par chaque membre dans sa zone de desserte. La plateforme nationale pourra être étendue plus tard à la collecte des données de l’eau et de la chaleur urbaine.

 www.luxmetering.lu

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather