SEBES – 50 ans au service de l’approvisionnement en eau_

Le manque d’eau est devenu un réel souci pour notre planète. Aujourd’hui, ouvrir le robinet est un geste anodin. Cependant, le stockage, le transport et la mise à disposition de cette ressource inestimable représentent un véritable exploit logistique qu’assure, chaque jour, le Syndicat des Eaux et Barrages d’Esch-sur-Sûre (SEBES). Ce dernier, qui est l’un des principaux piliers de l’approvisionnement en eau de notre pays, avait invité ses membres et collaborateurs à célébrer ses 50 ans d’existence au Conservatoire de Musique de la Ville de Luxembourg.

Un acteur essentiel de l’approvisionnement en eau

Personnalités politiques, administrations communales, acteurs économiques et plus particulièrement le Grand-Duc ont répondu présent à l’invitation du SEBES à célébrer leur 50 ans. Les invités ont été accueillis par l’Echevin de la Ville de Luxembourg, Madame Simone Beissel, qui a ensuite passé la parole à Monsieur Georges Kraus, Ingénieur-Directeur du SEBES. Dans son discours, ce dernier a insisté sur l’importance du syndicat dans l’approvisionnement en eau au Luxembourg. Il a également démontré comment ce dernier s’est développé au cours des 50 dernières années.

Aujourd’hui, le syndicat se compose des membres suivants:

–        Distribution d’Eau des Ardennes (DEA)

–        Syndicat des Eaux du Centre (SEC)

–        Syndicat des Eaux du Sud (SES)

–        Syndicat intercommunal pour la distribution d’Eau dans la Région de l’Est (SIDERE)

–        La Ville de Luxembourg

–        L‘État

Grâce au lac du barrage d’Esch-sur-Sûre, qui constitue une réserve d’eau d’une capacité de 60 millions de m3 d’eau, le SEBES, fondé par la loi du 31/07/1962, alimente 84% des habitants sur 74% du territoire. Depuis 1969, date à laquelle le SEBES A mis en service sa station de traitement, il a fournie 623.000.000m3 à ses membres. A noter que, la distribution finale est dans la responsabilité des communes.

Le SEBES travaille également sur le concept des zones de protection afin de réduire les substances nutritives, les algues, les pollutions. Dans cette étude est prévue l’hydraulique des affluents du lac ainsi qu’un bilan des substances nutritives et une évaluation des risques.

Un accroissement de la capacité du SEBES

Aujourd’hui, les besoins en eau ne cessent d’augmenter (94% par année). Face à ce phénomène, le SEBES a décidé d’étendre la capacité de sa station de traitement des eaux du la de la Haute-Sûre à 110.000m3/jour. Ainsi, Monsieur Georges Kraus, Ingénieur-Directeur, a eu, à l’occasion de cette cérémonie, l’honneur particulière d’annoncer la construction d’une nouvelle infrastructure ultramoderne dans les prochaines années.

Monsieur Jean-Marie Halsdorf, Ministre de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire a conclu sur le rôle prépondérant du SEBES dans le passé et dans l’avenir. Il a ainsi invité les responsables à poursuivre, dans les 50 prochaines années, le développement du syndicat des Eaux avec le même engagement, la même clairvoyance et la même responsabilité.

Chaque invité a reçu un verre d’eau gravé aux couleurs de cet anniversaire. Ce cadeau symbolise la qualité de l’eau au Grand-Duché qui n’est pas seulement excellente non traitée, mais qui est surtout une eau potable de qualité supérieure.

Contact SEBES :     
Georges Kraus,
Tél. : 83 95 91-1
Mail :georges.kraus@sebes.lu
Contact presse :
Netty Thines
Tél. : 45 67 45-212
Mail : netty.thines@mediation-sa.lu

SEBES – un syndicat moderne

Le SBES a pour tâche de développer l’approvisionnement en eau du pays à partir du barrage d’Esch-sur- Sûre. Dans la centrale de retraitement d’Esch-sur-Sûre, l’eau passe, en dehors du barrage, cinq phases de traitement :

  1. La pré-oxydation à l’ozone
  2. la floculation
  3. la filtration au travers un lit de sable
  4. la désacidification et
  5. la désinfection

Après ce traitement, l’eau, qui remplit les critères sévères de qualité, est potable.

L’eau est d’abord pompée par la centrale de retraitement d’Esch-sur-Sûre puis elle transite par la réserve principale d’eau située à Eschdorf. Ensuite, elle circule vers le point de transfert  de SEBES à ses membres à savoir :

  • la DEA pour le Nord du pays
  • le SES pour de Sud du pays
  • la Ville de Luxembourg
  • le SIDERE pour l’Est du Pays
  • le SEC pour les communes au Centre

Employés: 48 personnes

Chiffre d’affaires 2012:  14 mio Euro

L’histoire du SEBES

24.06.1953      Loi autorisant le Gouvernement à réaliser l’aménagement hydro-électrique de la Haute-Sûre en amont d’Esch-sur-Sûre

1955-1957       Construction du barrage

1962                   Victor Feyder – Président du SEBES

31 juillet 1962   Adoption d’une loi pour la création d’un syndicat intercommunal pour l’établissement, l’entretien et l’exploitation de tous les ouvrages, installations mécaniques et canalisations destinés à l’utilisation de l’eau potable provenant des eaux puisées dans le lac d’Esch-sur-Sûre (membres : le SES, la DEA, la Ville de Luxembourg et l’Etat)

1963-1968              Construction de la station de traitement et du réseau

1969                          Guy Hansen – Directeur du SEBES

19 juin1969            Mise en service du SEBES

1982                         Jean Thill – Président du SEBES

1985                        Jean-Mathias Goerens – Président du SEBES

1991                         Vidange du lac

1996                        Claude Frieseisen – Président du SEBES

2000                      Marc Leonhard – Président du SEBES

27 mai 2006      500.000.000 de md’eau fournis

11 mai 2012        Serge Sandt – Président du SEBES

L’eau potable est précieuse et rare

Le Syndicat des Eaux du Barrage d’Esch-sur-Sûre, SEBES, créé par la loi du 31 juillet 1962 a pour mission le renforcement de l’alimentation en eau potable du Grand Duché de Luxembourg à partir du réservoir d’Esch-sur-Sûre.

Dans les années soixante, le SEBES a érigé sa station de traitement des eaux du lac du barrage à Esch-sur-Sûre et a construit son réseau d’adduction vers les grands réservoirs de ses membres, qui étaient à cette époque le Syndicat de Distribution d’Eau des Ardennes (DEA), le Syndicat des Eaux du Sud (SES) et la ville de Luxembourg.

Ensuite, le réseau d’adduction du SEBES a été agrandi par la construction d’une conduite circulaire autour de la ville de Luxembourg et par une nouvelle conduite raccordant l’est du pays à l’eau potable du SEBES. Ceci a permis de raccorder de nouvelles communes pour garantir à leurs habitants un approvisionnement en eau potable de haute qualité et en quantité suffisante.

Le barrage d’Esch-sur-Sûre a une capacité maximale de retenue d’eau de 60 millions m3. Cette réserve d’eau se répartit sur deux zones de protection qui représentent chacune environ la moitié du volume global. Jusqu’à aujourd’hui le SEBES a produit et fourni plus de 623 millions de m3 d’eau à 86 communes, représentant 82% des habitants du pays sur 74% du territoire. La fourniture annuelle a atteint un pic de plus de 21,8 millions de m3 en 2011. Il en résulte une moyenne journalière de 57.000 m3 distribués avec des pointes allant jusqu’à 87.000 m3. La part de cette fourniture au niveau national dans l’approvisionnement en eau potable s’établit à 44%.

Pour plus d‘informations :

www.sebes.lu

www.waasser.lu

www.aluseau.lu

Une raison de célébrer – Calendrier 2012

Septembre 2012    Portes ouvertes de la station de traitement à Esch-sur-Sûre

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather