Revitalisation harmonieuse des centres de villages et petites villes_

Facteurs d’harmonie & Pistes de réflexion
Projet Interregional

Colloque de clôture du projet interrégional et Diffusion de la brochure de synthèse

La revitalisation des centres de villages et petites villes est une question couramment abordée au travers d’exemples relayés par les médias, qui consacrent aussi des dossiers aux challenges des territoires ruraux comme les questions relatives à la disparition des services publics ou à l’attractivité économique et touristique. Les sujets ne manquent pas. L’harmonie y est plus rarement évoquée, sauf à rendre compte du concert de l’harmonie locale… mais rien de musical dans le projet interrégional mené par l’association internationale Ruralité-Environnement-Développement (R.E.D.). Il a été le point de convergence d’observations menées sur le territoire. Les conclusions du projet «Revitalisation harmonieuse des centres de villages et petites villes» seront dévoilées à Martelange le mercredi 24 octobre 2018.
Sur base de l’étude de territoires «supports de réflexion», cinq facteurs d’harmonie ont été identifiés et ont guidés la recherche d’exemples illustratifs : approche globale, dimension citoyenne, vitalité économique, cadre naturel et bâti, vie sociale et culturelle. Des pistes de réflexion ont été mises en évidence par thématique. Ces clés visent à obtenir un effet d’ensemble équilibré d’actions à réaliser dans le cadre d’un projet de revitalisation.
«Développer une pensée éco-responsable globale et multisectorielle, attentive aux valeurs locales et alimentée par les forces d’innovation»
«Renforcer l’attractivité et attirer de jeunes entrepreneurs en proposant des services ambitieux et innovants où le numérique est considéré comme outil de développement»
«Penser la mobilité comme un levier d’une nouvelle dynamique sociale attractive et créer des liaisons douces entre quartiers, le centre et vers l’extérieur»
«Encourager le développement de solutions «COP 21» compatibles»
«Ouvrir la réflexion à l’architecture contemporaine, en l’intégrant au tissu du bâti existant»
Voici quelques exemples d’actions à envisager comme «guide de bonnes pratiques». Ces pistes, à combiner, sont à mettre en oeuvre en lien avec le territoire de projet. Celui-ci s’inscrit nécessairement dans un espace donné, délimité géographiquement, économiquement, socialement ou culturellement.
La brochure propose de nombreux exemples illustratifs et novateurs dans les territoires d’observation : la Wallonie et la Communauté germanophone (Belgique), la Région Grand Est (France) et le Grand-Duché de Luxembourg.
Le colloque sera également l’occasion de croiser les regards et les expériences : après une introduction de Vincent Furnelle et de Gérard Peltre, les dynamiques de revitalisation de Martelange (B) et Joinville (F) seront mises à l’honneur, tout comme le Plan de Développement Communal (PDC) au Grand-Duché de Luxembourg.
Une visite du site des Ardoisières de Martelange (L) sera ouverte à ceux qui le souhaitent, dans l’après-midi. Patrick Sanavia, Directeur du Service des sites et monuments nationaux (GDL), fera découvrir le projet de revalorisation du site, dont les travaux devraient débuter prochainement.
Gageons que cette journée sera stimulante et souhaitons que l’harmonie se dégage encore davantage à l’avenir dans les revitalisations de centres de villages et petites villes.

Participation gratuite mais inscription obligatoire
Inscription: www.ruraleurope.org
Lunch 14€
Une brochure offerte à chaque participant

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather