Proppere Stroum fir eng liewenswäert Zukunft_

oekostrom-weilter

©Oekostroum Weiler, Roul Schmit

La mise en service de la première éolienne du parc éolien OekoStroum Weiler sera début novembre. S’étendant sur 12 ha, ce parc produira 51,5 GW/h par an, ce qui correspond à la consommation énergétique de 13 000 ménages. En 2020, OekoStroum Weiler produira environ 21,5% de l’énergie éolienne du Grand-Duché (239GWh), soit environ 6,6% de la production estimée d’électricité verte du pays (780 GWh/an).
Un engagement pour les énergies alternatives
« Actuellement notre pays importe 96% de son énergie ! Nous assistons à une transition énergétique et nous avons tout intérêt à miser sur des énergies renouvelables qui sont produites à l’intérieur du pays. Dans cette perspective l’énergie éolienne a beaucoup de potentiel »; constate Camille Gira, secrétaire d’Etat au Développement Durable et aux Infrastructures. Francine Closener, secrétaire d’Etat à l’Economie précise: « le Luxembourg est sur la bonne voie pour réaliser l’objectif des 11% d’énergies renouvelables de la consommation d’énergie nationale en 2020. Grâce à OekoStroum Weiler et à d’autres projets en cours de réalisation, la puissance éolienne nationale atteindra 126 MW d’ici la fin de l’année et s’approchera ainsi à grands pas de l’objectif de 131 MW prévu pour 2020. »
Une situation géographique idéale
« Après de nombreuses recherches, notre choix s’est porté sur le plateau Am Réiselder à Weiler. La situation géographique est idéale pour profiter au maximum du potentiel de nos 7 éoliennes. Sur un plateau d’une hauteur de 505 m et à une distance de 1,4 km des premiers villages, le projet a su se construire en bon voisinage avec les citoyens »; nous explique Frank Muller, fondateur et
administrateur d’OekoStroum Weiler.
Pour le bien-être des hommes et de la nature
Dans les pays voisins, qui ont souvent des installations d‘ancienne génération, les parcs éoliens ont une image négative. Il faut savoir que les technologies ont fortement évolué. Plus performantes, plus discrètes et adaptées à des vents variés, les éoliennes nouvelle génération ont su considérablement réduire les nuisances. En choisissant la technologie Siemens et le type d’éolienne SWT 3.0 113 (3 MW pour 113 m de diamètre), utilisant le concept de tours hybrides développé par la firme Max Bögl, OekoStroum Weiler a souhaité réduire au maximum les nuisances sonores tout
en privilégiant un fort rendement. La tour hybride se compose d’une section inférieure en béton et d’une section supérieure en acier, atteignant ainsi une hauteur de 142,5 m. Cette tour plus haute permet ainsi de capter les vents plus forts, soufflant à haute altitude et de produire davantage d’électricité.
En effet, outre les 55 000 tonnes d’émissions de CO2 épargnées par rapport aux centrales thermiques au charbon grâce à la production électrique du parc, des études ont été réalisées en amont de la construction afin de limiter son impact environnemental et de garantir l’absence de nuisances pour les êtres humains, les animaux et la nature. Dans cette optique, des mesures ont été prises, telles que la distance établie entre le parc et les habitations ou encore la gestion des zones de fauchage. De plus, la création de zones de nourrissage d’oiseaux permet d’éloigner ceux-ci des pales en mouvement pour réduire les risques de collisions, protégeant ainsi les milans qui nichent dans cette région.
Par ailleurs, la société s’est engagée à compenser largement les déforestations pour préserver, voire améliorer ce milieu naturel.
L’aventure continue
«Nous sommes conscients qu’un avenir durable pour notre pays passe par l’augmentation de la part d’énergie verte. L’énergie éolienne est, selon nous, la meilleure alternative, en termes de rendement mais également en termes d’exploitation »; nous explique l’administrateur. En effet, la durée de vie d’un parc éolien est de 20 à 25 ans et les éoliennes sont entièrement démontables et recyclables. D’ailleurs, elles ne laissent aucun polluant sur le site.
www.oekostroum.lu
Sources :
ILR (Institut luxembourgeois de régulation) – Chiffres 2015,
Plan d’Action National pour les énergies renouvelables Juillet 2010
Analyse du potentiel des énergies renouvelables – IREES Gmbh et Fh-ISIFraunhofer Institut

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather