Prix Luxembourgeois d’Architecture 2011_

La Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie au Luxembourg a décerné pour la sixième fois le Prix Luxembourgeois d’Architecture. Témoin majeur de l’évolution récente de notre environnement bâti et de nos modes de vie, le Prix d’Architecture s’est ouvert cette année également aux domaines de l’architecture d’intérieur, des ouvrages d’art et structures et du paysagisme.

En septembre, le jury international, présidé par Kai-Uwe Bergmann de BIG Architects (Copenhague), avait nominé parmi les 154 projets soumis une sélection de 5 projets par domaine avant de désigner les projets lauréats. Après quelques semaines de suspense, les lauréats ont été enfin dévoilés lors de la cérémonie de remise des Prix ce jeudi 10 novembre 2011 dans les locaux de la Fondation à Hollerich, en présence de plus de 300 personnes.

Dans le domaine de l’architecture, représenté par 106 projets, le jury a décerné deux Prix ex aequo, au Château d’eau à Leudelange des architectes SchemelWirtz Architectes et  au Musée Villa Vauban à Luxembourg de Diane Heirend & Philippe Schmit Architectes.

Parmi les 27 projets du domaine de l’architecture d’intérieur, c’est le Musée ArcelorMittal, conçu par Moreno Architecture & Associés pour le rez-de-chaussée de l’ancien bâtiment de l’Arbed, qui a remporté le Prix d’Architecture 2011.

Dans le domaine du paysagisme, représenté par 10 projets, le Prix a été attribué au projet de requalification du Parc Dräi Eechelen au Kirchberg par l’architecte paysagiste parisien Michel Desvigne.

Parmi ses 11 projets soumis dans le domaine des ouvrages d’art et structures, c’est la Gare Belval-Université à Esch-Belval de l’Agence d’Architecture et de Design Jim Clemes qui a remporté le Prix d’Architecture 2011.

La 6ème édition  Prix Spécial du Jury et autres nouveautés

Nouveauté de la session 2011, le « Prix spécial du jury » a permis au jury de mettre en avant un aspect de fond supplémentaire, au regard de la large étendue des projets soumis, allant de la mise en scène temporaire avec un budget de quelques centaines d’Euros, jusqu’au terminal d’aéroport. C’est le « Kyosk » dans le Parc Central au Kirchberg, réalisé par Polaris Architectes et commandé par le Fonds d’Urbanisation et d’Aménagement du Plateau du Kirchberg qui a remporté le Prix Spécial du Jury.

Cette 6ème édition du Prix Luxembourgeois d’Architecture est marquée par d’autres nouveautés. La première concerne sa fréquence : désormais, le Prix sera attribué tous les deux ans, afin de mieux répondre au nombre croissant de réalisations. Ensuite, le Prix d’Architecture a été « allégé » et son profil est devenu plus clair : les prix « Golden » et « Silver » ont été remplacés par un prix unique dans respectivement quatre domaines : l’architecture, l’architecture d’intérieur, le paysagisme et les ouvrages d’art et structures. Cet élargissement aux autres disciplines du monde de la construction constitue l’innovation essentielle de cette édition.

Jury 2011

Le jury international a rassemblé des experts indépendants des quatre domaines du Prix Luxembourgeois d’Architecture. Les sept membres du jury se sont réunis à Luxembourg le 9 septembre dernier, afin de passer au crible les 154 projets soumis, et de désigner les nominés et les lauréats de ce concours biennal organisé par la Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie.

Le jury a été constitué comme suit : Kai-Uwe BERGMANN, (Président du jury) architecte, BIG architects, Copenhague ; Florent CENNI, architecte, Zoom architecture, Bruxelles ; GG KIRCHNER, architecte, rédacteur de la revue d’architecture « adato », Remerschen ; Bart LOOTSMA, professeur en architecture, Université du Luxembourg et Université d’Innsbruck (AUT/L) ; Pierre-Alexandre MARCHEVET, architecte paysagiste, OKRA landscape architects, Utrecht ; Jean-François BLASSEL, architecte, ingénieur, Agence RFR, Paris (F) ; Ursula WITRY, architecte, Witry&Witry architecture urbanisme, Echternach (L).

Session 2011 : Prix du Public et Prix honoraire

Prenant au sérieux son rôle pédagogique majeur auprès du grand public, le sensibilisant à la qualité de l’environnement bâti en le familiarisant avec les réalisations qui concourent à l’amélioration de notre cadre de vie, la Fondation a de nouveau sollicité le grand public pour distinguer ses projets favoris en attribuant le « Prix du Public » par vote sur internet.

Le mini-site réalisé en vue d’élire le Prix du Public, en lien sur le site www.rtl.lu du 10 au 23 octobre 2011, a ainsi permis à 937 votants de donner leurs préférences quant aux 20 projets nominés par le jury dans les quatre domaines. C’est la Gare Belval-Université de l’Atelier d’Architecture et de Design Jim Clemes, nominé par le jury dans le domaine des ouvrages d’art et structures, qui a réuni sur internet 2211 points, remportant ainsi le Prix du Public 2011.

La deuxième édition du « Prix honoraire », créé en 2007 pour rendre hommage à l’ensemble d’une carrière, revient avec Florent Schroeder à un ingénieur civil, qui, durant ses presque 50 années d’activité, a largement contribué à la construction du pays.

Exposition et catalogue

Prolongement idéal du Prix Luxembourgeois d’Architecture, une exposition et un catalogue présentent les projets lauréats et nominés et rassemblent les autres projets ayant participé dans un panorama unique du meilleur de la création architecturale récente au Luxembourg. Cette exposition est ouverte au public du 12 novembre au 17 décembre à la Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie (du mardi au vendredi de 14h00 à 18h00, le samedi de 11h00 à 15h00, entrée libre). Le catalogue de l’exposition est en vente au prix de 30€.

Appréciations du Jury 2011

Prix Luxembourgeois d’Architecture 2011(2 prix ex aequo), Domaine Architecture

Château d’eau avec service incendie et service technique à Leudelange
Auteur du projet : SchemelWirtz Architectes
Collaboration : Schroeder & Ass., Goblet Lavandier & Ass.
Maître d’ouvrage : Administration Communale de Leudelange
Localisation : rue du Château d’Eau, L-3364 Leudelange
Réalisation : 2005-2008

Le château d’eau à Leudelange, conçu par SchemelWirtz Architectes pour la commune de Leudelange, témoigne de ce qui peut se produire lorsqu’architecture exceptionnelle et client exceptionnel se rencontrent. En effet, il est rare que de telles constructions essentielles et néanmoins de second plan se voient allouer un budget leur donnant l’opportunité de devenir des œuvres architecturales, créant ainsi un environnement dans lequel les gens ont envie de vivre et qui contribue à la qualité de vie de tous. Avec ce prix, l’ensemble du jury souhaite distinguer la dextérité des architectes SchemelWirtz dont le sens des proportions, de la composition et du détail peuvent être admirés autant depuis l’autoroute passant à proximité que de près.

Museum Villa Vauban à Luxembourg
Auteur du projet : Diane Heirend & Philippe Schmit Architectes, associé en charge : Philippe Schmit
Collaboration : Ney & Partners, Goblet Lavandier & Ass., LichtKunstLicht, Rache Engineering, RW-Consult
Maître d’ouvrage : Ville de Luxembourg
Localisation : 18, avenue Emile Reuter, L-2420 Luxembourg
Réalisation : 2007-2010

L’extension de la Villa Vauban, conçue par Diane Heirend & Philippe Schmit Architectes pour la Ville de Luxembourg, et qui abrite le Musée d’Art de la Ville de Luxembourg, est l’illustration parfaite d’un mariage réussi entre le neuf et l’ancien. Avec sa façade en tôle perforée, l’annexe se fond dans ses environs avec la plus grande discrétion. En partie enterrée, l’extension déploie des volumes modestes et se soumet volontiers au bâtiment dominant. Le nouveau bâtiment, grâce au couloir sculptural qui longe les fortifications, crée un lien fort entre l’héritage historique du lieu et sa fonction actuelle.

La sensibilité exprimée dans l’utilisation des matériaux ainsi que le soin apporté à la sélection de chaque détail font de la Villa Vauban un lieu unique, dont le visiteur appréciera à la fois le confort – d’une grande qualité – et le charme – des plus séduisants.

Prix Luxembourgeois d’Architecture 2011, Domaine architecture d’intérieur

Musée ArcelorMittal à Luxembourg
Auteur du projet : Moreno Architecture & Associés
Collaboration : INCA Ingénieurs Conseil Ass., Jean Schmit Engineering
Maître d’ouvrage : ArcelorMittal
Localisation : 19, avenue de la Liberté, L-2930 Luxembourg
Réalisation : 2008-2009

Au-delà d’un fil conducteur clair et précis, le musée ArcelorMittal, conçu par Moreno Architecture & Associés, présente une facilité formelle intéressante permettant de répondre aux différentes fonctionnalités en jouant uniquement sur la déformation d’une tôle teintée pour devenir à la fois comptoir d’accueil, assises, présentoirs de l’exposition et le tout dans une gestuelle continue. Procurant un impact émotionnel et visuel fort, ce ruban d’acier parcourt le lieu historique avec ingéniosité et légèreté. Pour le reste, l’utilisation de matériaux issus de la production acier détermine la composition.

Prix Luxembourgeois d’Architecture 2011, Domaine paysagisme

Requalification du Parc Dräi Eechelen à Luxembourg
Auteur du projet : Michel Desvigne Paysagiste, Paris
Collaboration : Arcoop
Maître d’ouvrage : Administration des Bâtiments Publics
Localisation : Park Dräi Eechelen, L-1499 Luxembourg
Réalisation : 1999-2010

Le Parc Dräi Eechelen conçu par le paysagiste Michel Desvigne et son équipe ouvre au public un lieu plein de symbolique pour la ville de Luxembourg et pour le plateau du Kirchberg. Le projet met en scène la rencontre entre des identités, des périodes différentes et une géographie puissante. Le projet montre un travail délicat de « couture » entre les structures militaires anciennes, les types de natures et de boisements du plateau et ceux des coteaux environnants, les infrastructures modernes (la place de l’Europe) et les ajouts contemporains (le Mudam). Le jury a particulièrement apprécié l’économie de moyens, le sens du détail, le souci de clarté dans l’échelle des gestes et des interventions mis en œuvre inscrivant cette réalisation dans les principes du génie militaire.

Prix Luxembourgeois d’Architecture 2011, Domaine ouvrages d’art & structures

Gare Belval Université à Esch-Belval
Auteur du projet : Atelier d’Architecture et de Design Jim Clemes
Collaboration : Milestone Consulting Engineers
Maître d’ouvrage : CFL – Société Nationale des Chemins de Fer Luxembourgeois
Localisation : Route de Belval, Esch-Belval
Réalisation : 2008-2010

Conçue par l’Atelier d’Architecture et de Design Jim Clemes, la forme organique de la gare de Belval Université évoque à la fois l’image d’un animal et celle d’un véhicule de science-fiction. Toutes deux nous parlent de mouvement, qu’il s’agisse d’un mille-pattes qui enjamberait les rails et se poserait doucement et délicatement au cœur du faisceau ferroviaire, ou encore d’un vaisseau géant, adapté à la géométrie fuselée des rails, translucide, flottant et léger, une forme d’invitation à un voyage métaphorique où embarquer avant même d’avoir pris le train. Maîtrise géométrique, technique pointue et emploi de matériaux innovants sont ici au service d’une belle intention poétique. Pourtant, par cette technique maîtrisée mais sans esbroufe, l’ouvrage intègre habilement les questions d’usage et se met ainsi généreusement au service du public.

Prix Luxembourgeois d’Architecture 2011, Prix spécial du Jury

Kyosk au Parc Central, Luxembourg-Kirchberg
Auteur du projet : Polaris Architects
Collaboration : Daedalus Engineering, Design Lab
Maître d’ouvrage : Fonds d’Urbanisation et d’Aménagement du Plateau de Kirchberg
Localisation : Parc Central Kirchberg, Luxembourg
Réalisation : 2008 (Kyosk) 2010 (mobilier terrasse)

Le Kyosk, conçu par Polaris Architects, est un point de repère détonnant et sculptural, visible de loin et situé dans un endroit stratégique du Parc Central au Kirchberg. Animant le parc alentour et devenu une destination et un point de rencontre pour les visiteurs du parc, l’impact du Kyosk s’étend largement au-delà du bâtiment lui-même. En effet, le Kyosk est bien plus qu’un simple objet formel et fonctionnel. Le positionnement exact du Kyosk et la façon dont il communique avec son environnement, sont un exemple de ce que Le Corbusier appelait « l’acoustique visuelle ». Du point de vue du paysage, ainsi qu’au niveau formel, fonctionnel et intellectuel, le Kyosk est un chef-d’œuvre, petit mais convaincant, réalisé par Polaris.

 www.fondarch.lu

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather