Luxring_

©Creos

Mis sur pied en 2005, Luxring a pour objectif d’assurer la sécurité d’approvisionnement en électricité du Luxembourg, en particulier le centre avec la Ville de Luxembourg et le sud du pays. « Avec la réalisation de grands projets urbanistiques tels que le développement du plateau de Kirchberg et les zones d’activités autour de l’aéroport ainsi que le déploiement de l’infrastructure nationale de recharge pour voitures électriques, la demande en électricité augmentera considérablement dans les années à venir et il faut en tant que gestionnaire de réseaux, être préparé à temps pour garantir aux consommateurs une alimentation fiable et sécurisée », précise Claude Seywert, CEO de Creos.
La nouvelle boucle Luxring est composée de deux lignes à haute tension de 220 kV qui contournent la Ville de Luxembourg : la première relie Heisdorf au nord à Itzig/Blooren au sud-est et la deuxième Itzig/Blooren à Berchem au sud. La mise en service de cette boucle permet notamment à Creos de doubler les capacités de transport d’électricité entre le nord et le sud du pays. Au total, environ 80 millions d’euros ont été alloués à ce projet.
Toujours dans un souci de respecter au mieux l’environnement, Creos a lancé le projet avec des études sur le terrain pour atténuer au maximum l’impact environnemental et a réduit considérablement ses lignes aériennes sur le tracé: celles-ci sont passées de 24 à 17 km et ne comportent plus que 71 pylônes contre 80 auparavant. « Nous avons privilégié les infrastructures souterraines », explique Marco Renckens, chef du projet et Head of High Voltage Lines, « pas moins de 18 kilomètres de lignes électriques haute tension ont été enfouis dans le sol. »
Le poste de transformation et de répartition 220/65/20 kV dans les environs d’Itzig/Blooren constitue le coeur du Luxring. Il s’agit en effet du premier poste blindé haute tension 220 kV à isolation gazeuse de Creos, créant un nouveau point d’alimentation pour les quartiers du Kirchberg, de Gasperich et du Findel ainsi que la partie sud du pays. La particularité de ce poste est qu’il est entièrement encapsulé. Ceci a l’avantage de prendre moins de place, d’être à l’abri des intempéries et de se fondre entièrement de par son architecture dans le paysage.
Luxring en chiffres : Longueur de 35 km (dont 18 km de lignes souterraines et 17 km de lignes aériennes), 300 km de câbles aériens, 700 isolateurs en silicone, 147 balises diurnes (sur une longueur de 4,5 km), 71 pylônes, 284 fondations en béton, 5.500 m3 de béton, 53 sociétés impliquées, plus de 300 personnes sur le chantier, 10 ans d’études, 3 ans de construction, trois niveaux de tension (220 kV, 65 kV et 20 kV).

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather