Les projets de recherche du CRP Henri Tudor_

DES PROJETS QUI COMMENCENT…

IPorta – « EU accessible Intellectual Property »

Le projet européen IPorta, cofinancé par le programme-cadre pour la compétitivité et l’innovation (CIP) de la Commission européenne, entend accroître la compétitivité des PME européennes en améliorant et personnalisant les services de support en matière de droits de propriété intellectuelle qui leur sont proposés par les Offices Nationaux de Propriété Intellectuelle. D’une durée de 3 ans, IPorta est coordonné par le CRP Henri Tudor qui non seulement y représente l’Office luxembourgeois de la propriété intellectuelle du Ministère de l’Economie et du Commerce extérieur, mais regroupe autour de lui plus de 25 Offices Nationaux de Propriété Intellectuelle provenant de toute l’Europe. Les partenaires du projet vont mutualiser, échanger et transférer leurs acquis pour mettre en place un réseau européen des Offices Nationaux de Propriété Intellectuelle développant de nouveaux services et outils en droits de propriété intellectuelle, dédiés aux PME.

Contact : Sigrid Kohll, iporta@tudor.lu

Macro LBL – « Fast methods to obtain films having « layer-by-layer » like properties on large scale substrates »

Depuis plusieurs années, le CRP Henri Tudor travaille en partenariat avec des chercheurs de l’Université de Strasbourg sur la thématique des biomatériaux et des « films multicouches de polyelectrolytes ». Ces derniers peuvent être utilisés par exemple lors de pose de prothèse pour prévenir d’éventuelles infections en libérant progressivement dans le corps du patient des anti-inflammatoires ou des substances destiné à favoriser l’acceptation de la prothèse. Malgré un attrait indéniable de ces films minces dues à leurs extraordinaires propriétés, le procédé de mise en oeuvre est très consommateur en temps et ne permet de travailler que sur de très petites surfaces (de l’ordre de quelques cm2). C’est donc tout naturellement que le CRP Henri Tudor a décidé de travailler sur la création d’un matériau aux propriétés et à la composition similaires mais dont la production serait plus simple et plus efficace. L’équipe de recherche se donne 1 an pour y arriver.

Contact : Valérie Toniazzo, valerie.toniazzo@tudor.lu

V-Feather – « Innovative Flexible Electric Transport »

V-Feather, projet financé par le Septième programme-cadre de l’Union Européenne, regroupe, pendant 3 ans, 8 partenaires autour d’un objectif : mettre au point un véhicule de service – qui portera le même nom que le projet – léger, électrique et modulaire, pour le transport de marchandises en milieu urbain. Au cours de ce projet, le CRP Henri Tudor, l’un des deux partenaires luxembourgeois, poursuit deux missions principales : développement et simulation d’un nouveau concept nommé D3R ou «Deposit, Rapid Recharge and Recollect » qui permet l’optimisation du transport de frêt par le V-Feather en environnement urbain, et participation au développement des exigences et recommandations pour une fabrication écologique du véhicule à des fins commerciales.

Contact : Wassila Mtalaa, wassila.mtalaa@tudor.lu ou Djamel Khadraoui, djamel.khadraoui@tudor.lu

… ET D’AUTRES QUI SE TERMINENT

GENIUS – « Model-driven Generation of ErgoNomic User interfaceS »

Les chercheurs du projet GENIUS ont développé, avec le soutien du Fonds National de la Recherche (FNR), une interface informatique d’un nouveau genre, reposant sur une Ingénierie Dirigée par les Modèles (IDM) et des travaux en ergonomie des logiciels. S’adaptant toute seule au profil de l’utilisateur, aux tâches qu’il réalise, au contexte d’utilisation et à l’usage qu’il en fait, l’interface se veut conviviale et simple d’utilisation quelle que soit sa configuration. Après 2 années de collaboration avec l’Université du Luxembourg et la Louvain School of Management en Belgique, le CRP Henri Tudor a testé dans le laboratoire d’utilisabilité de l’Université du Luxembourg un prototype d’application mobile sur iPhone, dédiée à la collaboration sur les chantiers de construction. Une suite à ces travaux, qui ont également permis de définir un cadre d’amélioration de la qualité pour les interfaces dites adaptatives, a été soumise au FNR en juin dernier.

Contact : Guillaume Gronier, guillaume.gronier@tudor.lu

EINSTEIN II – « Expert system for an INtelligent Supply of Thermal Energy in INdustry II »

Grâce au projet européen EINSTEIN II, les entreprises et les industries peuvent améliorer leur performance énergétique en bénéficiant d’une méthodologie d’audit de leur énergie thermique. Un logiciel, comprenant les aspects de récupération de chaleur, d’application de techniques performantes et d’utilisation d’énergies renouvelables, a été mis au point par les 13 partenaires européens, dont au Luxembourg, le CRP Henri Tudor. Ce dernier a notamment :

• contribué au développement de la méthodologie et de l’outil en proposant une méthode de calcul pour le module concernant les besoins en froid,

• testé l’outil en conditions réelles en réalisant des audits dans des entreprises luxembourgeoises et françaises,

• formé à l’outil plus d’une cinquantaine de professionnels luxembourgeois et français ainsi que des étudiants de l’Université des sciences appliquées de Trèves au cours de leur cursus.

Le projet touchant à sa fin, l’outil développé continue de susciter l’intérêt des entreprises luxembourgeoises et de la Grande Région, puisque certaines ont d’ores et déjà sollicité le CRP Henri Tudor pour se former à l’outil. De nouvelles formations devraient donc être mises en place pour répondre à la demande.

Pour plus d’informations : www.einstein-energy.net

Contact : Alexandre Bertrand, alexandre.bertrand@tudor.lu

PILLS – « Pharmaceutical Input and Elimination From Local Sources »

Dans le cadre de PILLS, projet cofinancé par le programme Interreg IVB de l’Union Européenne, 6 institutions partenaires, de 6 pays européens, ont investigué ensemble, pendant 5 ans, différentes solutions potentielles d’élimination des résidus pharmaceutiques dans les eaux usées. Au cours de leurs recherches, concentrées sur le traitement des eaux usées à la source, 4 partenaires ont travaillé avec des hôpitaux locaux et développé sur leur site des stations pilotes adaptés. Au Luxembourg, le CRP Henri Tudor a accompagné, en collaboration avec l’Administration de la Gestion de l’Eau, la mise en place en 2010 d’une station pilote avec bioréacteur membranaire et traitement avancé (UV, ozonation) au Centre Hospitalier Emile Mayrisch (CHEM) à Esch-sur-Alzette.

Grâce à ces travaux, les chercheurs savent qu’il est possible d’éliminer de manière efficace les résidus pharmaceutiques concentrés dans les eaux usées au niveau des hôpitaux. Cependant, le traitement décentralisé se révèle coûteux et sans véritable avantage environnemental par rapport à un traitement centralisé dans des stations d’épuration communales. Les partenaires ont donc décidé de continuer leur coopération dans le cadre d´un nouveau projet de suivi, noPILLS, où les recherches portent sur des possibilités de réduction de l’émission de substances pharmaceutiques dans les eaux usées à la source et une optimisation des procédés de traitement biologique.

Pour plus d’informations: www.pills-project.eu

Contact : Alex Cornelissen, alex.cornelissen@tudor.lu

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather