Les Luxembourgeois en Chine_

DOSSIER | REVUE TECHNIQUE LUXEMBOURGEOISE 3 | 2010

L’initiative remonta à l’ingénieur luxembourgeois Emile Hiertz, directeur des hauts-fourneaux de Cockerill Seraing.  Pendant ses études d’ingénieur métallurgiste à Aix-la-Chapelle, il avait fait la connaissance d’Eugène Ruppert, qu’il recruta pour occuper le poste de directeur technique des Iron & Steel Works que la Société Cockerill montait à partir de 1892 à Han Yang en Chine.

Téléchager l’article (.PDF)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather