Le tram est en ligne_

Le G.I.E. Luxtram vient de lancer son nouveau site Internet sous l’adresse www.luxtram.lu.

Il sera désormais présent sur le « web » pour informer et échanger.
Ce site internet a pour vocation d’être un outil de communication moderne, efficace et convivial. Il permet à tous de découvrir les activités du G.I.E. Luxtram et de suivre l’actualité du projet «tram». L‘architecture et la présentation du site permettent une navigation facile grâce à des onglets thématiques. Les internautes ont accès à l’information sous la forme de rédactionnels, de visuels et de vidéos. Une Foire Aux Questions et un Lexique sont à leur disposition. Enfin, une rubrique «calendrier» est accessible pour annoncer les rendez-vous intéressants.
Les internautes qui le souhaitent peuvent s’inscrire sur www.luxtram.lu à une newsletter en ligne, diffusée par mail.
L’actualité « tram » est aussi accessible sur Facebook et Twitter sous l’adresse: Tram_Luxembourg.

Contact presse:  francoise.putz@luxtram.lu

Le développement de la capitale luxembourgeoise s’accompagne d’un accroissement important des déplacements, dans un contexte de rayonnement transfrontalier. Le trafic aux heures de pointes est particulièrement intense en raison de déplacements domicile-travail corrélés au nombre exceptionnel des emplois offerts.

Les moyens de transport collectif existants sont à leur limite structurelle de capacité. Pour éviter une dégradation continue du service et même une paralysie des réseaux routiers, ferroviaires et de bus, il est nécessaire de réorganiser l’offre de transports en commun de façon considérable.

Un nouveau système de transport très performant doit donc être mis en place. La meilleure solution est apportée par le tram qui, outre une capacité importante et adaptable, permet des déplacements rapides et confortables. L’accès aux principaux pôles de développement de la Ville est direct. La desserte fine des quartiers est assurée par les bus urbains qui, associés au tram et en interface avec lui, constituent un réseau à forte couverture. L’intermodalité structurée par le biais des pôles d’échanges avec les trains et les bus régionaux assure un lien efficace avec les transports interurbains.

La première ligne de tram répondra aux objectifs suivants :

  • Offrir sur l’axe Gare centrale – Centre-Ville – plateau du Kirchberg une capacité de transport adaptée aux besoins prévisibles : grâce à un fonctionnement en unités doubles, cette capacité atteindra 9000 voyageurs par sens et par heure, avec une cadence d’un passage toutes les 3 minutes dans chaque sens.
  • Contribuer à atteindre, au niveau national, l’objectif  de l’augmentation de la part modale pour les transports en commun.
  • Faciliter les échanges intermodaux grâce à la complémentarité avec les bus (AVL et RGTR) et avec le réseau ferroviaire.

Interfacé avec les réseaux de bus et trains, le tram fera partie d’une organisation globale cohérente des transports en commun en prolongeant, en agglomération, les réseaux de bus et ferroviaires classiques dont les terminaisons ne se limiteront plus à la Gare Centrale mais se répartiront sur plusieurs pôles d’échanges et qu’il reliera entre eux.

Les itinéraires des bus AVL et RGTR, en correspondance avec le tram,  seront réaménagés, de manière à offrir une desserte toujours aussi performante de l’ensemble des quartiers de la Ville de Luxembourg et du reste du pays. Dans ce concept, les lignes de bus apparaissent comme des ramifications essentielles de l’axe que constitue la plate-forme du tram.

Le tram est l’outil indispensable du développement polycentrique de la Ville de Luxembourg.

RESTRUCTURATION DE L’ESPACE URBAIN

La mise en place du tram offre l’occasion de restructurer l’espace urbain et d’embellir la Ville pour la  rendre plus agréable et améliorer la convivialité et la qualité de la vie : les principales places seront réaménagées et les voiries rénovées, en harmonie avec l’identité architecturale de la ligne elle-même. Les aménagements de façade à façade requalifieront le paysage urbain et renforceront les perspectives.

L’arrivée du tram est l’occasion de repenser l’espace public afin de renforcer les modes de déplacements doux qui participent des mêmes objectifs de développement durable: vélo, marche à pied… La plate-forme du tram, réservée à ce dernier, désencombre et clarifie la voirie ; Sur le plateau du  Kirchberg  son engazonnement introduit un couloir de verdure.

Là où la circulation automobile occupait une place excessive, la vie urbaine reprendra ses droits.

ALLIER TECHNIQUE ET ARCHITECTURE

L’implantation du tram sera favorable à la vie et la convivialité urbaines car il procurera, aux piétons des trottoirs suffisamment larges et des traversées piétonnes sécurisées. Les besoins des personnes à mobilité réduite feront l’objet d’une attention particulière dans une logique d’accessibilité à tous.

Les stations intégrées dans la voirie publique, seront aisément identifiables et très accessibles. La Ville bénéficiera de ce réaménagement de l’espace urbain ainsi vous pourriez redécouvrir le patrimoine architectural de la capitale dans un environnement de qualité.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather