Le Mobilier d’architectes, 1960 – 2020_

©Denys Vinson

À travers les créations mobilières des plus grands noms de l’architecture de ces soixante dernières années, l’exposition propose de découvrir comment les architectes s’inscrivent dans les arts décoratifs, par le design de meubles, objets et luminaires.
Quand on nous parle d’architecture, on pense plutôt à d’immenses bâtiments ou à des constructions folles et extravagantes… Mais on pense un peu moins immédiatement à des meubles design.
C’est le coup d’éclat de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine qui convie les plus grands architectes, parmi lesquels Ron Arad, Jean Nouvel ou Rudy Ricciotti, à nous révéler un pan totalement méconnu de leur univers.
Nous passons ici de l’IMmobilier au Mobilier, en un claquement de doigts absolument stupéfiant. En travaillant sur des volumes plus réduits que sur leurs monumentales créations, nos architectes s’amusent et cela se ressent. Leur esprit visionnaire allié aux nouvelles technologies, leur sens pratique et leur goût pour les volumes intelligents, en font des créateurs de génie.
Mais pourquoi donc est-on passé à côté de cette tendance ? Comment se fait-il qu’aucune exposition n’ait jusque-là été dédiée à ce mobilier d’exception, signé des plus grands noms de l’architecture ? Peut-être parce qu’une fois passées les époques de la Sécession viennoise, de l’Art Déco, du Bauhaus qui faisaient la part belle au design d’architecte, les années d’après-guerre ont privilégié la reconstruction de grande ampleur, massive et populaire. Exit donc les objets et autres accessoires futiles… On préfère dès lors voir nos architectes comme des reconstructeurs modernes. Mais ils n’en restent pas moins des créateurs d’espace de vie qui dessinent le mobilier et les luminaires venant parachever leurs projets. Preuve en est ici dans cette exposition magistrale, qui se déploie dans l’ensemble de la Cité, dans les galeries des collections permanentes et jusqu’à la bibliothèque, entrant en dialogue avec les œuvres du musée. Prototypes, pièces uniques, éditions limitées, l’exposition nous propose une déambulation au cœur de 60 années de création de mobilier, 300 pièces d’exception dont des objets iconiques comme des créations inédites, 125 architectes représentés et près de 90 éditeurs de renommée internationale, Alessi, Cassina, Knoll, ou Memphis.

Un chapitre encore méconnu de l’histoire du meuble, à la charnière du design, des technologies et des arts décoratifs. Des collections et séries comme un immense terrain de jeu et d’expérimentations pour nos architectes, guidés par leur imagination sans limite, et que l’on prend un immense plaisir à découvrir.
www.arts-in-the-city.com/2019/06/02/le-mobilier-darchitecte/

www.citedelarchitecture.fr/fr/exposition/le-mobilier-darchitectes-1960-2020

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather