La rénovation dans l’habitat_

Depuis l’instauration du certificat énergétique dans le logement existant début 2010, bon nombre de propriétaires s’empressent de réaliser des travaux d’isolation de leur habitat. Cependant, il est important de s’adjoindre les services d’un conseiller indépendant; architecte ou ingénieur-conseil, pour trouver les solutions justes et durables.

L’exposition OAI, en collaboration avec le CRP Henri Tudor et le CRTE de cette année, propose 14 exemples de rénovations énergétiques en expliquant clairement l’état de l’habitation à l’origine, le concept énergétique, les mesures entreprises, les considérations économiques éventuelles (amortissement, économies en énergie, les aides étatiques etc.) et l’état de l’habitation après travaux.

Vous êtes cordialement invités au vernissage de cette exposition qui aura lieu vendredi 17 septembre 2010 à 18h sur le stand OAI / CRP-HT / CRTE dans les halls de Luxexpo.

Le certificat énergétique et son application pour le logement neuf et ancien a fait l’objet des deux dernières expositions en 2008 et 2009.

Depuis l’imposition du certificat énergétique dans le logement existant début 2010, bon nombre de propriétaires s’empressent de réaliser des travaux d’isolation de leur habitat.

Cependant, les travaux entrepris ne sont pas toujours appropriés et économiquement viables.

Le mauvais choix et/ou la mauvaise mise en œuvre des matériaux d’isolation peuvent dans certains cas même détériorer le climat ambiant (moisissures, humidité etc.).

L’exposition OAI de cette année consiste à montrer des exemples de rénovations énergétiques (construits, en cours ou à l’état de projet) en expliquant clairement :

–          l’état de l’habitation à l’origine

–          le concept énergétique

–          les mesures entreprises

–          les considérations économiques éventuelles (amortissement, économies en énergie, les aides étatiques etc.)

–          l’état de l’habitation après travaux.

Un projet témoin d’une rénovation énergétique selon les différentes étapes expliquera aux visiteurs les mesures les plus efficaces au niveau énergétique et économique.

Le CRP Henri Tudor/CRTE exposera quant à lui différents matériaux destinés à la rénovation énergétique et détaille les avantages et les inconvénients ainsi que leur impact environnemental. Les habitudes de consommation de chaque individu ont un impact sur l’équilibre global des ressources naturelles disponibles (utilisation du terrain, de l’eau et des matières premières), ainsi que sur les impacts environnementaux liés à notre mode de vie en général et à la production de biens de consommation en particulier (p.ex. les émissions de gaz à effet de serre). Afin de clarifier la relation existante entre mode de vie, consommation, utilisation des ressources naturelles et impact environnemental, des pays entiers calculent leur “empreinte écologique” par habitant. L’empreinte écologique fonctionne comme un système de comptabilité qui permet de calculer la pression exercée par nos modes de vie et notre consommation sur la seule planète disponible: La population mondiale consomme chaque année l’équivalent de 1,4 Terre.

En décembre 2008, le Conseil supérieur pour un développement durable (www.csdd.lu) a chargé le Centre de Ressources des Technologies pour l’Environnement (CRTE / CRP Henri Tudor) de calculer l’empreinte écologique du Luxembourg et de ses habitants. Les résultats de l’étude ont été présentés lors d’une conférence de presse en juin 2010 et seront utilisés à l’occasion de l’Oeko-Foire 2010 pour illustrer l’empreinte écologique du logement au Luxembourg. Cette empreinte peut varier fortement, en fonction des standards de construction : Une maison passive par exemple consomme quatre fois moins d’énergie qu’une maison traditionnelle et pèse donc beaucoup moins sur l’empreinte de ses occupants. Mais par quels moyens l’empreinte du logement peut-elle être réduite ? Lors de l’Oeko-Foire le CRTE présentera des recommandations à mettre en œuvre dans la construction afin de réduire l’empreinte écologique liée à notre de mode de vie, comme par exemple l’utilisation rationnelle de l’énergie ou le choix de matériaux écologiques.

www.oai.lu

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather