Girls Day – Boys Day_

Depuis cette année, c’est le Service d’Orientation professionnelle de l’Administration de l’Emploi (ADEM-OP) qui coordonne la manifestation avec le soutien du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle et le ministère de l’Égalité des chances. À l’occasion du lancement de cette initiative commune, les ministres Nicolas Schmit, Mady Delvaux-Stehres et Françoise Hetto-Gaasch font appel à une large participation des élèves, mais également des entreprises, des institutions et des communes pour le « Girls’ Day-Boys’ Day »  2011.

En 2010, plus de 900 jeunes avaient participé à la journée du « Girls’Day-Boys’Day » qui est devenue une mesure d’orientation scolaire et professionnelle très prisée donnant aux filles et garçons la possibilité de découvrir des métiers et professions atypiques par rapport au genre.

Avenir professionnel sans préjugés liés au genre

Pour les filles et les garçons, le choix d’une profession et le développement d’un projet de vie ne se font pas indépendamment du genre, mais ils sont souvent déterminés et limités par des idées préconçues et par l’influence des rôles traditionnels ancrés dans la société.

L’objectif du « Girls’Day-Boys’Day » consiste donc essentiellement à encourager les jeunes filles et garçons à se projeter dans leur avenir professionnel en dépassant les stéréotypes.

Dans le but d’élargir l’horizon de leurs choix professionnels, des entreprises, des administrations, des établissements, des institutions de recherche et de développement offrent aux jeunes gens la possibilité de vivre une journée de travail enrichissante dans une profession « atypique ».

Ainsi les jeunes sont amenés à faire des expériences pratiques et à réfléchir à leurs motivations personnelles et leurs capacités professionnelles.

D’une part, le Girls’ Day veut éveiller l’intérêt des filles pour des métiers techniques et artisanaux, des métiers relevant du domaine scientifique ou des nouvelles technologies de communication. En outre, le Girls’ Day leur offre la possibilité de rencontrer des femmes cadres.

Le Boys’Day, d’autre part, veut sensibiliser les garçons notamment aux professions pédagogiques, sociales ou santé, et leur offre un aperçu des métiers du secteur tertiaire souvent dominés par les femmes.

L’organisation de cette journée est financée par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle et assurée en étroite collaboration avec le personnel des services de psychologie et d’orientation scolaires (SPOS) des établissements de l’enseignement secondaire et secondaire technique.

Enfin, le « Girls’Day-Boys’Day » vise à concrétiser le programme gouvernemental 2009-2014 et les engagements politiques dans les domaines de la formation scolaire et professionnelle, du marché de l’emploi et de l’égalité entre hommes et femmes.

Un site internet pour se connecter au « Girls’Day-Boys’Day »

En début janvier 2011, le Service de l’Orientation professionnelle de l’ADEM a envoyé environ 1400 lettres aux entreprises, aux institutions ainsi qu’aux communes pour informer sur le « Girls’Day-Boys’Day ». Les trois ministères impliqués souhaitent ainsi faire appel à tous les participants potentiels afin  qu’ils se joignent à cette initiative pour accueillir et encadrer des jeunes filles et/ou garçons lors de cette journée. Comme tous les ans, les jeunes, ainsi que les entreprises et autres organisations peuvent également consulter les sites www.girls-day.lu/ et www.boys-day.lu pour obtenir toutes les informations pratiques sur le déroulement.

De 2002 à 2010, le « Girls’Day-Boys’Day » a été organisé par le Cid-femmes (Centre d’information et de documentation des femmes « Thers Bodé ») en étroite collaboration avec le Service à l’Egalité des chances de la ville d’Esch-sur-Alzette. En 2011, afin de relever d’autres défis et de pouvoir s’investir dans de nouveaux projets, le Cid-femmes s’est retiré de l’organisation de cette journée.

Les trois ministères en charge de cette initiative, ainsi que le Service d’Orientation professionnelle de l’ADEM tiennent à remercier les responsables du Cid-Femmes et le Service à l’Égalité des chances d’Esch-sur-Alzette, pour les explications et le soutien fournis en vue d’une continuation de qualité de ce projet enrichissant dans le monde d’orientation professionnelle.

 

Informations supplémentaires:

ADEM-OP: Simone Arnoldy, Pia Mayer; Anja Staudt

girlsdayboysday@adem.public.lu

T: (+352) 247-85480

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather