FRED_

Le projet FRED « Fabrication rapide et éco-conception », mené par un consortium de onze partenaires de la Grande Région, dont le CRP Henri Tudor, poursuit actuellement ses travaux pour le développement d’outils et méthodes transférables aux entreprises du secteur de la mécanique, nombreuses dans la Grande Région. Ces outils et méthodes visent à supporter l’implémentation de technologies de fabrication rapide et/ou d’une démarche d’éco-conception, deux approches vectrices d’innovation et de compétitivité pour les PME. Plusieurs séances d’information seront organisées en ce début d’année 2014 afin de démontrer l’avantage concurrentiel de la fabrication rapide et de l’éco-conception, et de comprendre en quoi le projet FRED peut contribuer à supporter les entreprises intéressées par ces démarches.

Depuis mi-2012, le Centre de Recherche Public Henri Tudor est engagé aux côtés de dix autres partenaires de la Grande Région dans le projet FRED cofinancé par Interreg IVA Grande Région. Pour les PME de l’industrie mécanique, majoritairement orientées vers la sous-traitance, évoluer vers l’éco-innovation reste difficile du fait qu’elles ne maitrisent pas la totalité du cycle de conception et d’industrialisation des produits. Associée aux techniques de fabrication rapide, l’éco-conception permet d’accroître la compétitivité du secteur et d’identifier des leviers d’innovation afin de mieux répondre aux exigences du marché. Le projet FRED vise à sensibiliser les entreprises du secteur à la valeur ajoutée de cette approche, et a pour objectif la création de modules de formation et des outils transférables aux entreprises.

Le projet mobilise ainsi les compétences en évaluation environnementale de produits et procédés du CRP Henri Tudor, domaine dans lequel il s’est forgé ces dernières années une réputation internationale. Dans le cadre du projet FEDER ECO-CONCEPTION « Passez à l’acte » mené en partenariat avec Luxinnovation jusqu’en 2012, le CRP Henri Tudor a développé le logiciel ECOPACT, outil support aux entreprises manufacturières pour la réalisation de la première étape de l’éco-conception via l’évaluation environnementale. Dans le projet FRED, il s’agit pour le CRP Henri Tudor d’adapter ECOPACT aux besoins précis du secteur de l’industrie mécanique, besoins identifiés notamment grâce aux partenaires du projet Tec3i et INNO8, proches de la réalité du terrain en tant que bureaux d’étude.

Une base de données spécifique aux produits et procédés mécaniqueS, et aux technologies de fabrication additive est développée. Via ECOPACT, elle permettra aux PME/PMI du secteur de calculer l’impact environnemental du cycle de vie de leurs procédés et/ou produits afin d’identifier des opportunités d’amélioration environnementale, première étape d’une démarche d’éco-conception. La collecte de ces données est en cours pour une quinzaine de couples procédés-matières, en étroite collaboration avec le CIRTES (Centre de Développement Rapide de Produit, France), ARTS (structure de promotion de la recherche et des études scientifiques, techniques et industrielles des Centres d’Enseignement et de Recherche d’Arts et Métiers ParisTech, France) et le SIRRIS (Centre collectif de l’industrie technologique, Belgique). Pour plus d’information sur l’outil et sa disponibilité pour votre entreprise, vous pouvez contacter Mélanie Guiton, melanie.guiton@tudor.lu.

Un autre objectif du projet FRED est de développer des modules de formation universitaire et continue sur la fabrication rapide et l’éco-conception pour le secteur de la mécanique. Actuellement, sept modules de formation sont en cours de développement, portant sur l’éco-conception, l’Analyse du Cycle de Vie (ACV), l’optimisation topologique, la fabrication additive. Ils seront déployés pour la rentrée universitaire 2015 dans les cursus de formation pour ingénieurs par les partenaires universitaires du projet que sont ARTS, GIP-INSIC (Institut Supérieur d’Ingénierie de la Conception, France), l’Université de Liège et Henallux (Haute Ecole de Namur-Liège-Luxembourg). Ces formations seront également proposées par les centres de formation professionnelle continue partenaires du projet, Innovatech et Technifutur.

En attendant, trois journées de formation seront organisées courant du premier semestre 2014 en France et au Luxembourg, portant chacune sur une thématique différente : l’éco-conception, l’ACV en tant qu’outil support à l’éco-conception, et la fabrication rapide. Les dates seront communiquées sous peu via le site Internet www.interreg-fred.eu. Ces journées thématiques sont conçues de sorte à donner aux participants une vue sur les différents concepts théoriques, ainsi que sur leur mise en pratique.

Enfin, deux séances de sensibilisation avec des retours d’expériences d’entreprises et l’intervention de plusieurs partenaires du projet, seront organisées en début d’année, la première le 27 février chez ARTS à Metz, et la deuxième, le 27 mars, au CIRTES à Saint Dié des Vosges.

Pour en savoir plus sur le projet et les événements à venir, rendez-vous sur :

www.interreg-fred.eu

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather