European Industrial and Technical Heritage Year_

CAMPAGNE EUROPÉENE POUR LE PATRIMOINE INDUSTRIEL ET TECHNIQUE ( deutscher Text pdf)

Deuxième workshop sur la conservation et la mise en valeur des cheminées d’usine, aura lieu à Roubaix (France), le 29 et le 30 août – Les inscriptions sont possibles dès maintenant
8e week-end annuel du patrimoine industriel, organisé par l’E-FAITH (Fédération européenne des associations du patrimoine industriel et technique) se tiendra à Lyon (France), du 24 au 26 octobre

2. Workshop zur Erhaltung und Verbesserung der Fabrikschornsteine  Ort: Rubaix (Frankreich)  Datum: 29. und 30. August.  Sie können ab jetzt anmelden.
8. Wochenende zum Industriellen Erbes, das von E-FAITH organisiert wird . Ort: Lyon (Frankreich)  Datum: 24. bis 26. Oktober.

La Révolution Industrielle a débuté fin 18e et surtout aux premières décennies du 19e siècle, sur le continent européen à partir duquel elle s’est étendue aux autres territoires. Elle marque le début d’une économie globale, où les technologies, les matériaux, machines, capitaux, mais aussi les idéologies sociales et progressistes dépassent le cadre des frontières.
A cet égard, le patrimoine industriel et technique qui en est issu peut être considéré comme un vrai patrimoine pan-européen.
C’est pourquoi une coopération transfrontalière permettant des échanges de connaissances et d’informations entre pays et régions, est une vraie nécessité pour étudier, conserver et mettre en valeur ce patrimoine.

Cela fait plusieurs années déjà que des associations provenant de différents pays européens, réunies au sein de l’E-FAITH (Fédération européenne des Associations du
Patrimoine Industriel et Technique) ont lancé l’idée d’initiatives mobilisant conjointement un grand nombre de pays, sur une thématique liée au patrimoine industriel et technique.
Cette idée a été reprise dans un rapport et une résolution a été adoptée l’année passée par l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (1):L’Assemblée demande d’encourager sans relâche toute participation du public et tout travail bénévole susceptibles de faire prendre conscience de la valeur du patrimoine industriel, de la faire apprécier, et de contribuer, par des initiatives locales, à désigner, préserver et reconvertir des milliers de sites du patrimoine industriel dans toute l’Europe. Dans ce contexte, l’Assemblée soutient la campagne menée par la Fédération européenne des associations du patrimoine industriel et technique (E-FAITH), pour faire de 2015 l’Année européenne du patrimoine industriel.”

A l’heure actuelle plus de 150 associations et institutions de 19 pays européens ont déclaré leur soutien à cette initiative. De nombreux bénévoles, mais aussi des autorités publiques, sont en train de concevoir des projets et d’élaborer des programmes pour 2015. Par exemple, la Finlande vient de décider que la thématique choisie pour les Journées du Patrimoine, en 2015, sera le patrimoine industriel et technique.
Cette campagne pour une année du patrimoine industriel et technique est née du terrain, de la base de la société civile et non de son sommet. Ainsi elle se distingue clairement d’autres campagnes similaires lancées par les institutions européennes, fonctionnant toutes « de haut en bas » ! Elle peut être considérée comme une illustration de la créativité et la force de la société civile. Elle constituera en plus un test permettant d’évaluer le soutien apporté par les institutions publiques des différents pays membres, ainsi que leur considération pour les initiatives citoyennes et l’engagement bénévole.

Depuis l’émergence d’un intérêt pour le patrimoine industriel, dans les années 1960 au Royaume Uni, suivi par d’autres pays, les associations et les bénévoles ont toujours été des pionniers et ce sont eux qui ont attiré l’attention sur un patrimoine jadis méconnu et/ou décrié, comme c’est d’ailleurs encore trop souvent le cas aujourd’hui. Sans eux, nombre de sites et monuments, dont on se vante de la conservation aujourd’hui, auraient disparu pour toujours. Sans leur engagement et leurs initiatives, quantité d’éléments du patrimoine industriel et technique immobilier, mobilier et immatériel –
continueraient de disparaître.
Voilà pourquoi 2015, Année européenne du Patrimoine Industriel et Technique devrait constituer – nous l’espérons vivement – un hommage à ce travail et l’engagement désintéressé de tant de bénévoles, aussi bien au sein d’associations qu’à titre individuel.

Le premier objectif de l’E-FAITH pour 2015 est de promouvoir les contacts et de forger la coopération entre associations et bénévoles au-delà des frontières. En s’unissant, leur action gagnera en efficacité et en approfondissement grâce aux échanges d’idées et d’expériences, aux expertises partagées, aux campagnes soutenues conjointement.
L’année 2015 devrait constituer un point de départ. Afin que cette impulsion se prolonge dans les années à venir, E-FAITH propose deux lignes directrices majeures:
_La promotion du jumelage entre les associations de différents pays partageant un même objet.
_L’établissement de groupes de pilotage thématiques afin de stimuler et développer les approches partagées d’une problématique commune, voire de parvenir à une politique globale et commune d’inventaire, conservation et mise en valeur pour un patrimoine industriel et technique spécifique. Chaque groupe de pilotage est coordonné par une association d’un pays (l’animateur) et soutenu par au moins deux autres associations provenant d’autres pays européens. Les groupes de pilotage, susceptibles de poursuivre leurs travaux après 2015 réussiront peut-être à terme à construire un projet susceptible de recevoir des financements dans le cadre d’un des programmes européens.
En ce moment trois groupes de pilotage ont déjà été établis et sont actifs :

-le patrimoine industriel dangereux (car pollué ou dont la mise en marche n’est pas conforme aux lois et règlements en matière d’hygiène et de sécurité),
-les cheminées d’usine comme symboles et repères dans le paysage urbain et rural,
-la conservation et la mise en valeur des grues de port,
D’autres groupes de pilotage sont en cours de création, l’un notamment destiné à lancer une campagne pour la conservation et la mise en valeur des moulins à vent et à eau: M3, Mai Mois des Moulins, May Month of the Mills. Les informations en seront communiquées dans les prochains bulletins.
Dans tous les pays des bénévoles et des associations s’efforcent de faire de “2015 Campagne pour le Patrimoine Industriel et Technique” une réussite. Nous faisons appel à tous pour les soutenir et contribuer ainsi au succès de ce projet.
Nous vous remercions par avance de bien vouloir diffuser ces informations par tous les moyens dont vous disposez – votre revue ou bulletin électronique, les pages de votre site web, et/ou les réseaux sociaux internet.

1 Committee on Culture, Science, Education and Media: Industrial heritage in Europe. Report (Doc. 13134, 15 February 2013. Rapporteur: Ms Ismeta DERVOZ) – 8 March 2013. Ce rapport peut être
téléchargé en français et en anglais du site web de l’E-FAITH: http://www.e-faith.org/home/?q=content/council-europe

Si votre association a des idées pour 2015, si elle prévoit des activités dans le cadre de la campagne, ou bien si vous cherchez des contacts ou une collaboration avec des associations ou des initiatives déjà existantes dans un des autres pays européens, alors mettez vous dès que possible en relation avec le secrétariat de la campagne:
E-FAITH – Fédération européenne des Associations du Patrimoine Industriel et Technique
c/o Vredelaan 72, B-8500 Kortrijk (Belgique)
2015@e-faith.org
ou par l’intermédiaire des sites web
www.e-faith.org/home (Cliquez dans la colonne de droite)
www.industrialheritage2015.eu (‘sous construction’, sera lancé en septembre)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather