élèves d’Esch participent à la recherche_

Pour la deuxième fois, des élèves du Lycée Technique d’Esch ont, dans le cadre de leur travaux de fin d’études et de leur stage, activement pris part à la recherche. En collaboration avec l’unité de recherche « Knowledge Intensive Systems and Services » du Centre de Recherche Public Henri Tudor, les 11 élèves des classes de 13ème T3IF (informatique), 12ème 02MI (mécatronique), 11ème X1MB (menuiserie) ont travaillé pendant 6 mois sur un prototype de table interactive pour mesurer les aptitudes et compétences du 21ème siècle.

Le CRP Henri Tudor cherche depuis plus d’une décennie, en étroite collaboration avec l’Université du Luxembourg, comment mesurer les capacités et les compétences à l’école et au travail. Aux aptitudes et compétences du 21ème siècle appartiennent, par exemple, la prise de décisions, la résolution de problèmes complexes, ainsi que la créativité. Mesurer ces compétences représente de nouveaux défis pour les scientifiques, en particulier dans des situations collaboratives. Néanmoins, les technologies émergentes offrent de nouvelles possibilités pour le testing assisté par ordinateur, qu’on appelle aussi e-évaluation. Cependant, la connaissance détaillée de l’utilité des différentes technologies pour évaluer ces compétences manque encore. Pour répondre à ces questions, des prototypes sont nécessaires, avec lesquels on peut réaliser les premières études empiriques avec des apprenants. Déjà lors de la précédente année scolaire, les élèves du Lycée Technique d’Esch (LTE) ont travaillé avec les scientifiques sur de nouvelles applications pour l’e-évaluation. Cette année, en collaboration avec le CRP Henri Tudor, des objectifs ambitieux ont été définis avec la participation de différentes classes. Ainsi, le LTE a demandé un financement au Fonds National de la Recherche Luxembourg, pour permettre aux étudiants d’avoir, d’une part, un aperçu de la recherche appliquée et, d’autre part, les ressources financières pour construire un prototype technique.

L’année dernière, les élèves ont développé une simulation avec une éolienne. Cette année un scénario de simulation du trafic a été mis au point. Ainsi, un logiciel existant développé par l’Université technique de Dresden a été intégré dans l’application. La simulation de la circulation sur une route peut être influencée par de nombreux paramètres. L’idée du projet est de rendre possible pour les utilisateurs l’exploration en équipe de cet environnement de simulation afin de trouver un réglage optimal de ces paramètres, dans le but de faire passer le plus grand nombre de voitures. La manipulation directe de ces paramètres a été rendue possible à l’aide d’objets physiques sur une table interactive dite « tangible » (en anglais, « Tangible Table »).

Le résultat final est excellent. Le travail des étudiants comprenait la construction du châssis de table en aluminium et PVC, de la surface de projection interactive en matière plastique spéciale Makrolon intégrée dans un plateau en bois, et l’adaptation des logiciels de simulation. La projection sur la table montre une bretelle d’autoroute. L’utilisateur peut, à l’aide d’objets physiques modifier, par exemple, le nombre de véhicules, la proportion de camions ou la vitesse maximale. Cette interaction a été mise en œuvre une première fois à travers de petits cubes équipés d’un écran, puis à l’aide d’un périphérique MIDI – un cas classique d’études comparatives – deux technologies pouvant être comparées à travers une expérience contrôlée. L’impact sur les flux du trafic est alors calculé en temps réel et affiché sur la table. Cet environnement de simulation rend possible l’apprentissage et la compréhension de la cause, de l’effet et des relations entre différents paramètres.

Au cours des six derniers mois, les élèves ont été pris en charge chaque semaine par les enseignants et les chercheurs du CRP Henri Tudor. Le projet a été financé par le FNR dans le cadre du programme « Support for Promoting Science to the Public ». À ce stade, Valérie Maquil, Yves Rangoni et Eric Ras du CRP Henri Tudor tiennent à remercier tous les élèves, ainsi que les enseignants Roger Kries, Luc Nols, Alain Ferring et Mike Poth pour leur engagement extraordinaire. Les enseignants n’ont pas comptés leurs heures pour permettre au projet d’atteindre ses objectifs. La courbe d’apprentissage était assez conséquente au début. Après tout, on ne construit pas une interface utilisateur « tangible » tous les jours. Les étudiants, en collaboration avec les enseignants et les chercheurs, ont tout d’abord dû se familiariser avec un grand nombre de composants logiciels et matériels, afin de les intégrer et de les adapter à leurs besoins. Grâce à la pertinence pratique du projet, ainsi qu’au travail d’équipe requis, les élèves ont pu acquérir une expérience précieuse pour leur entrée dans le monde professionnel.

Les résultats du projet, présentés le 8 mars dernier ainsi que lors de la « Journée d’Orientation des élèves de 8ème » le 12 juin dernier, ont rencontré un grand intérêt. Ensuite, le Lycée Technique d’Esch a aimablement fourni la table au CRP Henri Tudor à des fins de recherche. Entre temps, le CRP Henri Tudor a déjà développé d’autres applications, notamment pour le secteur de la logistique, et a exposé la table sur le pavillon luxembourgeois pendant une semaine lors de la plus grande foire mondiale dédiée à la logistique, nommée Transport&Logistics, à Munich. Actuellement, la table est exposée jusqu’au 13 septembre au Ministère des Transports au Kirchberg.

Le Lycée Technique d’Esch et le CRP Henri Tudor souhaitent réutiliser la table, lors de la prochaine année scolaire, pour des projets d’étudiants axés sur l’application et la pratique. L’équipe de recherche du Centre serait également ravie de développer ces synergies à grande valeur pédagogique avec tout autre lycée intéressé.

Le simulateur de trafic de l’Université de Darmstadt: www.traffic-simulation.de/

La table au Ministère des Transports: www.mt.public.lu/presse/communiques/2013/06/06_tabletangible/index.html

La table à la foire logistique de Munich: www.tudor.lu/fr/actualite/la-table-tangible-tudor-fait-parler-delle

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather