Démographie «à la luxembourgeoise»: quelles conséquences pour notre cadre de vie?_

L’OAI, en collaboration avec la Fondation Idea, vous invite à la conférence de la rentrée OAI
Mardi 17 septembre 2019 à 17h30 à la Chambre de Commerce

Conférence
17h : Accueil
17h30: Introduction Pierre HURT, Directeur OAI
17h35: Evolution de la population résidente et de sa structure par âge : conséquences potentielles sur l’habitat. Muriel BOUCHET, Directeur Fondation IDEA
18h00: Table ronde à laquelle participeront
Corinne CAHEN, Ministre de la Famille et de l’Intégration et Ministre à la Grande Région
Jos DELL, architecte, Président OAI
Marc FEIDER, ingénieur-conseil, Vice-Président OAI
Christine MULLER, urbaniste-aménageur
Patrick BOUSCH, National Policy Coordination LISER
Modération par Michel-Edouard RUBEN, économiste Fondation IDE

Questions / réponses avec l’audience
19h15: Conclusions
Sala MAKUMBUNDU, architecte, Secrétaire Générale OAI La table ronde sera suivie d’un verre de l’amitié.
Vu le nombre limité de places, merci de vous inscrire sur le site www.oai.lu rubrique « inscriptions aux activités oai » avant le 13 septembre 2019
L’exposé introductif de la conférence se focalisera sur l’évolution de la population résidente et de sa structure par âge, appréhendées sur la base de quelques projections démographiques de long terme dont un scénario central, puis une version supposant un nombre de frontaliers stable dès 2020 et enfin un scénario « immigration zéro » purement illustratif. L’incidence sur la population totale, sa ventilation par âge et le nombre de frontaliers sera dégagée. Ce sera là le point de départ de la seconde partie de l’exposé, où seront évoquées les conséquences possibles pour l’habitat et les infrastructures en fonction notamment du nombre prévu de ménages ou du nombre de personnes à mobilité réduite. Se poseraient notamment des questions du type « convient-il de construire plus en hauteur, de construire davantage de zones mixtes ? Quelles conséquences concrètes pour l’aménagement des bâtiments, pour la voirie publique (accès à l’habitat, aux bâtiments officiels, aux transports publics, modes de stationnement, maisons de repos et de soins, etc.)? Quelle place pour l’automobile, les transports en commun ou l’habitat. 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather