Construire_

Avant de montrer le travail de l’agence d’architecture il faut situer son action dans le cadre social et intellectuel qui lui est propre. Mais il faut aussi évoquer le contexte général de l’architecture, un art appliqué cherchant à allier les particularités du monde, de l’action et de l’économie avec celles de la réflexion et de la création culturelle.

L’architecture se manifeste autant par les structures palpables et construites pour l’usage journalier que par les principes invisibles qui constituent l’ossature interne de tout bâtiment. Un soin constant doit être apporté à toutes les phases de la construction pour lier le projet architectural avec les principes fondamentaux de construction et ainsi garantir la grandeur de l’oeuvre. Face aux excès des impératifs commerciaux il est primordial de soigner la manifestation de l’imagination qui porte l’oeuvre architecturale. Mon agence d’architecture a été constituée pour donner à ces impératifs culturels la place qui leur revient de plein droit.

S’il faut donner à la conception architecturale un cadre plus large pour la mettre en relation avec les autres pôles de la vie intellectuelle il en va de même avec l’exécution et sa qualification technique. L’ensemble « conception-réalisation » mérite un environnement plus étoffé que l’actuel laisser faire. Des mécanismes économiques, sociaux et culturels doivent être mis en place pour donner une multitude de points d’appui à des métiers qui n’ont pas de perspective d’évolution qualitative sans une action volontariste.

Les architectes concepteurs et les industriels réalisateurs qui vivent ensemble de l’espace économique et social luxembourgeois ont intérêt à y trouver l’assise d’une démarche commune vers une architecture techniquement évoluée et culturellement raffinée. Les multiples facettes de leur activité s’étendent des préoccupations simplement matérielles aux préoccupations intellectuelles et culturelles. Au vu de cette argumentation, à longue échéance, l’action de l’architecte suppose une multitude de soutiens. Il faudra englober dans une démarche commune les efforts du pouvoir public, des industriels, des artisans, des architectes mais aussi des usagers amateurs de lieux exceptionnels.

Chaque projet imaginé ou construit est une réflexion donnant à l’architecte l’occasion de se positionner dans les débats qui ont trait aux questions d’urbanisme et d’architecture. Il est essentiel que les concepteurs s’expriment librement sur des sujets parfaitement cernés pour instituer l’échange d’idées le plus fructueux possible. Cette forme d’expression fait partie du débat démocratique et par son contenu s’adresse aussi bien au public averti qu’aux professionnels ou aux décideurs politiques. Il est essentiel d’ouvrir des perspectives nouvelles qui ne peuvent être mises en évidence que par des réflexions nouvelles illustrées dans ce livre.

Ce recueil permet de faire la synthèse sur le travail de l’agence et d’arrêter I’état de l’évolution des idées sur les sujets abordés. Mais surtout il permet de compléter I’image souvent lacunaire que le public a de I’activité architecturale de l’agence. Pour comprendre les développements actuels, il est essentiel de rappeler les acquis des années passées et aussi de situer le contexte social ou technique dans le cadre duquel I’activité professionnelle s’est développée. L’exposition, la documentation et l’interprétation des oeuvres qui interpellent par la pertinence des réponses apportées aux questions du temps sont essentielles, car elles facilitent la compréhension de l’identité culturelle.

En revisitant les lieux créés il faut se donner l’occasion d’une confrontation critique avec les projets qui nous accompagnent sur papier glacé ou peut-être dans notre imagination. L’architecture doit être appréhendée et vécue sur place pour enrichir non seulement l’imagination mais aussi être un aiguillon qui poussera les futurs maîtres de l’ouvrage à transcender l’expérience quotidienne. Les meilleurs travaux sont mis en relation entre eux, pour illustrer comment, au fil des ans cette suite de projets a développée la pensée architecturale de l’agence. Si le lecteur y trouvait son compte en prenant goût à l’architecture, un des objectifs essentiels serait atteint.

www.michelpetitarchitecte.com

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather