Chine et matières premières_

LES JEUDIS DES SCIENCES COLLOQUIUM GENERALE
LEÇON 196 SEMESTRE XXVI

La Chine est le premier consommateur de la plupart des minerais importants, sauf l’or où elle se classe deuxième derrière l’Inde, et de la plupart des produits agricoles, sauf le sucre où elle est deuxième derrière l’Inde et l’huile de palme où elle est troisième derrière l’Inde et l’Indonésie. Elle est aussi premier consommateur de charbon, le deuxième de pétrole (derrière l’Inde), le troisième d’uranium (derrière les États-Unis et la France) et le quatrième de gaz naturel (derrière les États-Unis, la Russie, l’Iran mais devant le Japon). Et ses besoins croissent sans cesse surtout depuis 2000. Comment expliquer une telle situation ? Comment le pays a-t-il cherché à sécuriser ses approvisionnements? Quelles sont les conséquences de cette situation à l’échelle internationale ?

Bernadette Mérenne-Schoumaker est docteur en sciences géographiques de l‘Université de Liège. Elle y a fondé le Service d‘étude en géographie économique fondamentale et appliquée ainsi que le Laboratoire de méthodologie de la géographie consacré à la didactique de la géographie. Professeur ordinaire de l‘Université de Liège jusqu‘en 2009, elle y est désormais professeur ordinaire honoraire et professeur invité. Elle a à son actif plus de 350 publications dont une vingtaine de livres et une cinquantaine de chapitres de livres dans les domaines de la géographie économique et de la didactique de la géographie. Ses derniers livres publiés dans le domaine des matières premières sontl‘Atlas mondial des énergies,avec B. Barre, et l‘Atlas mondial des matières premières aux Éditions Autrement ; Géographie de l‘énergie. Acteurs, lieux et enjeux, chez Belin Sup Géographie ; ainsi que Energies et minerais. Des ressources sous tension, à La Documentation Française.

metaxy@uni.lu mission culture scientifique et technique http://metaxy.uni.lu

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather