Bruxelles, ville de prouesses architecturales_

Envie de découvrir le patrimoine architectural de Bruxelles sous un angle inédit ? Derrière l’architecture particulière de l’Atomium, du pont du Buda ou du Berlaymont se cachent des prouesses techniques souvent exceptionnelles.

Ce sont ces réalisations et ces chantiers majeurs que vous propose de découvrir sous un nouveau jour Bruxelles, prouesses d’ingénieurs qui s’ouvre ce vendredi au Civa (Centre international pour la ville, l’architecture et le paysage). « Le but de cette exposition est de mieux connaître les techniques utilisées par les ingénieurs et les difficultés qu’ils rencontrent lors de la construction d’un pont ou d’un bâtiment, détaille Christophe Pourtois, directeur du Civa. Nous avons voulu que cela reste accessible à tous. Différents niveaux de lecture sont possibles, selon que l’on soit un professionnel des techniques de la construction ou tout simplement un amoureux du patrimoine bruxellois , ajoute-t-il.

Le parcours de l’exposition alterne panneaux explicatifs, maquettes, modèles informatiques, photos et ateliers didactiques pour tester différentes techniques comme le pontage. Les cinq parties de l’exposition retracent notamment la modernisation des infrastructures bruxelloises, les innovations et les matériaux de l’ingénierie ou les innovations belges ici et à l’étranger. « Les visiteurs peuvent découvrir des nouvelles techniques, mais aussi d’autres qui disparaissent petit à petit. L’exposition a pour but aussi de donner l’envie aux jeunes de devenir ingénieur. Car si Bruxelles rayonne partout dans le monde, c’est grâce à la combinaison de techniques et de métiers qui permet le développement architectural de la ville », explique Michel Prouvost, un des commissaires de l’exposition.

Un guide complémentaire à l’exposition et publié par le Civa est également disponible. Il reprend 170 bâtiments et ouvrages d’art majeurs de Bruxelles et est divisé en thématiques qui constituent chacune un itinéraire de promenade dans et autour de la capitale.

www.expo-ingenieurs.be

L’exposition propose un panorama en 5 sections:
L’introduction offre une synthèse de l’évolution de l’ingénierie de la construction au cours des XIXe et XXe siècles aux niveaux belge et international.

Les infrastructures en Région de Bruxelles-Capitale que sont le voûtement de la Senne, la jonction ferroviaire Nord-Midi, les tunnels de la Petite Ceinture, la construction du métro…. L’exposition explique les raisons de ces grands chantiers, leurs difficultés techniques et leurs conséquences.

Le pontage et ses applications à Bruxelles. Les formes de pontage sont largement appliquées à des ponts, des passerelles et à des couvertures de bâtiments bruxellois et internationaux. Le visiteur peut interagir et en comprendre le fonctionnement en chargeant trois maquettes de 1,8 m de portée respectivement en forme d’arc, de poutre et de chaînette.

Le fonctionnement des bâtiments. Les structures de bâtiments les notions de suspente et de colonne, ainsi que les concepts qui y sont liés, sont expliqués dans des ateliers didactiques.

La prospective propose une synthèse des projets prévus à court et moyen terme en Région de Bruxelles-Capitale et évoque certains projets internationaux.

Le guide Bruxelles, sur les traces des ingénieurs bâtisseurs
Accompagnant l’exposition, un guide Bruxelles, sur les traces des ingénieurs bâtisseurs de 320 pages contenant quelque 450 illustrations est édité en français et en néerlandais.
Objet de plaisir et de découverte, il propose 7 promenades introduites par un texte historique et accompagnées d’une carte permettant au promeneur de se situer à tout moment. Chaque ouvrage du parcours est ensuite décrit brièvement et illustré.
Des encarts présentant de grands ingénieurs belges, des matériaux, des techniques de construction, des procédés d’exécution rythment le guide. Ils facilitent la compréhension du promeneur grâce à des schémas et des explications simplifiées. Un glossaire reprend tous les termes techniques spécifiques.
Référence scientifique incontournable, il est disponible au prix de 25 € à la librairie du CIVA.

( Tél. 02 642 24 71 – librairie.civa@gmail.com)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather