Ateliers centraux Ponts & Chaussees_

Les Ateliers centraux de l’Administration des Ponts & Chaussées se trouvent sur un terrain situé dans l’agglomération de Luxembourg-Ville à proximité immédiate de la voie ferrée Luxembourg – Bruxelles.

La conception d’ensemble du projet est particulièrement conditionnée par une organisation rigoureuse du site permettant un fonctionnement optimal des différents services ainsi que par la situation et la nature du terrain.

Les destinations fonctionnelles des bâtiments sont entre autres:

des ateliers, des garages pour camions lourds et véhicules de service, un hall de stockage de sel, une station diesel, des bureaux, des vestiaires et une cantine.

La construction des garages en série linéaire, le long de la rue du chemin de fer et de la route N34, permet une exploitation optimale du terrain aussi bien du point de vue de la surface construisible que du point de vue de l’organisation interne.

Le caractère industriel des bâtiments prédomine la conception architecturale d’une part par la composition d’ensemble et la typologie des bâtiments, d’autre part par l’utilisation des matériaux et du système de construction.

Chaque garage est muni d’un auvent permettant aux employés du site de travailler et de circuler à l’extérieur à l’abri d’intempéries. Ils permettent en outre d’entreposer temporairement du matériel à l’extérieur, à proximité des différents lieux de travail.

Les façades des garages sont recouvertes d’un bardage constitué de profilés extrudés en aluminium, structuré par bandes horizontales d’une hauteur de 30 cm et d’une longueur de 6 m avec joints décalés. Cette structure horizontale est accentuée par le jeu des ombres sur le bardage.

Les élévations des halls donnant sur les rues intérieures sont généreusement vitrées pour éclairer naturellement l’intérieur des garages. Ces faces vitrées sont structurées par les grandes portes sectionnelles vitrées.

Les bâtiments seront des constructions métalliques, organisées selon une trame de 6 m (resp. de 5,5 m) de large et d’une profondeur de 20 m. Ce module de même que l’entre-distance des bâtiments  résultent des dimensions et des rayons de braquage des différents engins.

http://www.abp.public.lu

http://www.bruck-weckerle.com

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather