Art Nouveau, Art déco et Modernisme_

Dans le cadre de l’Exposition Art Déco au Luxembourg (MNHA 27.04-04.11.2018)
Alors que lors de la reconstruction des  villes de Flandres en 1918, le recours à l’Art Nouveau fut interdit dans les zones centrales, ce style occupait des emplacements de choix à la place Guillaume, à la place d’Armes à la Grand-Rue. De même l’Art Déco s’affirme avec vigueur. La vocation de capitale de la CECA donne un coup d’envoi supplémentaire au recours à l’architecture moderne. Le pays était libre de toute récupération politique de styles, un signe d’ouverture sociétal sur le nouveau. Intervenant : Robert L. Philippart

Conférence publique : L’Art Déco – expression ornementale du Modernisme
Dans le cadre de l’Exposition Art Déco au Luxembourg (MNHA 27.04-04.11.2018)
Les nouveaux matériaux de construction, les nouvelles connaissances de l’ingénierie, l’évolution de l’artisanat d’art et une progression des sciences bouleversent les formations traditionnelles des architectes. Des formations spécifiques pour ingénieurs se mettent en place. L’historicisme intègre les nouveaux modes de construction, mais les dissimule sous un vêtement ornemental traditionnel. L’Art Nouveau cherche à valoriser l’artisanat d’art, s’inspire des formes de la nature et s’ouvre au jeu entre les espaces intérieurs et extérieurs. L’Art Déco apparaît dans ce sillage dès 1925, mais se fond rapidement dans le modernisme. Intervenant: Dr. Robert L. Philippart
De 18.00 à 19.30 heures
Lieu: Musée national d’histoire et d’art
Marché-aux-Poissons L-2345 Luxembourg
Organisation: MNHA
Informations: Tel 47 93 30 1
www.histoireurbaine.eu
www.m3e.lu
www.patrimoine2018.lu
Labellisé : « Année européenne du patrimoine culturel 2018 »

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather