Consolidator Grant_

UNI_2016-01-21_Limpertsberg_Massimiliano Esposito_ERC grant

© Michel Brumat / Université du Luxembourg

Un physicien de l’Université du Luxembourg décroche une bourse de recherche prestigieuse de 1,7 million d’euros.

Le Dr Massimiliano Esposito, physicien au sein de la Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication de l’Université du Luxembourg, vient de recevoir la prestigieuse bourse de recherche « Consolidator Grant » octroyée par le Conseil Européen de la Recherche (European Research Council, ERC). Massimiliano Esposito, expert luxembourgeois en thermodynamique des nanosystèmes, va pouvoir réaliser son projet intitulé « Conversion d’énergie et traitement de l’information aux petites échelles » grâce à cette bourse d’un montant de 1,7 million d’euros au cours des cinq prochaines années.

Cette bourse « Consolidator Grant » de l’ERC est l’une des bourses de recherche les plus prisées en Europe et est attribuée sur concours. Ces bourses sont destinées à soutenir de jeunes chercheurs dont les travaux s’avèrent extrêmement prometteurs lors de l’étape de consolidation de leur propre équipe ou programme de recherche. Elles sont octroyées aux meilleurs chercheurs qui possèdent entre 7 et 12 ans d’expérience après l’obtention de leur doctorat. Le Conseil Européen de la Recherche attribue ces subventions de recherche afin de promouvoir la nouvelle génération de chercheurs d’excellence et de permettre à l’Europe de conserver ses talents.

Massimiliano Esposito dirige actuellement un groupe de recherche au sein de l’Unité « Physique et science des matériaux » de la Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication qui se concentre sur l’étude des systèmes complexes et la physique statistique. Il a obtenu son doctorat à l’Université Libre de Bruxelles (Belgique). Après avoir occupé deux postes en qualité de postdoctorant à l’Université de Californie (États-Unis) à Irvine et ensuite à San Diego, il a quitté un poste de chercheur contractuel à l’Université Libre de Bruxelles pour rejoindre l’Université du Luxembourg où il est actuellement financé par une bourse ATTRACT du FNR (Fonds National de la Recherche) depuis janvier 2012.

« Les découvertes importantes que nous avons faites au cours des quatre dernières années dans le domaine de la performance des petits convertisseurs énergétiques, ainsi que de l’énergétique des réseaux chimiques, ont servi de base à la formulation du projet de recherche que j’ai soumis à l’ERC », explique le scientifique de 38 ans. « L’excellence scientifique étant l’un des principaux critères de sélection pour les bourses ERC, cette distinction indique aussi indirectement que l’Université du Luxembourg et le FNR soutiennent la recherche scientifique d’excellence. »

Massimiliano Esposito souhaite utiliser cette dotation financière pour développer plus avant la théorie de la thermodynamique stochastique, qui décrit les transferts d’énergie et d’informations dans les nanosystèmes. « Les petits systèmes sont soumis à des perturbations incessantes dues aux fluctuations d’énergie thermique. Afin de pouvoir les contrôler et les utiliser efficacement, il est nécessaire d’inventer des stratégies ingénieuses. Les systèmes biologiques, par le biais de l’évolution, en ont trouvées bien avant nous et opèrent de manière remarquablement efficace à l’échelle moléculaire. Je souhaite me servir de la thermodynamique stochastique d’une part pour les comprendre, mais également pour concevoir des nanosystèmes synthétiques plus performants qui pourront servir de base pour améliorer l’efficacité énergétique ou la performance de la transmission d’information de nos futures technologies. » Massimiliano Esposito pense que cette nouvelle théorie pourrait devenir aussi importante pour les nanotechnologies et la biologie moléculaire que la thermodynamique traditionnelle l’a été afin de produire de vastes sources fiables d’énergie pendant la révolution industrielle.

À la suite des professeurs Stéphane Bordas, ingénieur scientifique, et Jan Lagerwall, physicien et scientifique des matériaux, Massimiliano Esposito est le troisième scientifique de l’Université du Luxembourg à obtenir la très prestigieuse bourse octroyée par le Conseil Européen de la Recherche.

Communication de l’Université du Luxembourg

www.uni.lu

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather