Hitec Luxembourg – SES TechCom_

HITEC Luxembourg S.A., société d’ingénierie et de technologie basée au Luxembourg, a été choisie pour la fourniture de quatre stations satellitaires terrestres pour surveiller et piloter le réseau par satellites EDRS. La DLR (Deutsches Zentrum für Luft-und Raumfahrt), ayant récemment signé un contrat avec Astrium pour la fourniture des parties essentielles du segment sol, a confié à son sous-traitant, SES TechCom, la direction du projet. Le contrat de HITEC Luxembourg, comprend la conception, la fabrication et l’installation sur des sites particuliers en Allemagne, en Belgique et au Royaume-Uni.

« L’infrastructure au sol est un élément essentiel du projet EDRS. La compétence reconnue de SES TechCom dans la livraison de produits et services de haute qualité est l’assurance que toutes les exigences normatives d’un tel segment sol novateur seront remplies. Forts de la réussite et de l’expérience acquise avec notre partenaire HITEC Luxembourg, dans plusieurs projets européens nous avons sélectionné cette société luxembourgeoise reconnue pour fournir les quatre systèmes d’antennes », a déclaré Gerhard Bethscheider, Managing Director de SES ASTRA TechCom.

EDRS est une constellation européenne de satellites de télécommunications géostationnaires relayant les satellites en orbite basse (LEO) et les stations terrestres. Ce système permettra aux satellites LEO de fournir de manière continue des données à large bande passante, même en l’absence de vue directe avec leur station sol dédiée. EDRS (European Data Relay Satellite) offrira de nouvelles possibilités d’acquisition et de distribution de données suite à des catastrophes et stimulera le développement d’applications nouvelles dans les domaines de la protection de l’environnement, de la sécurité et des prévisions météorologiques.

Ces antennes novatrices de 6,8 mètres à débattement limité joueront un rôle essentiel au sein de l’architecture du système de satellites relais de données européen (EDRS). Les stations sol EDRS comprennent deux stations sol « feeder link » et deux stations sol « Data » le tout opérant en bande Ka. La livraison des premières stations satellitaires terrestres est prévue pour fin 2013 les dernières étant installées mi 2014.

« Obtenir rapidement l’information pertinente est devenu primordial, notamment en cas de réponse aux catastrophes ou pour des applications de sécurité. Le système EDRS permettra d’accroître formidablement la vitesse avec laquelle nous recueillons les données de communication ou de surveillance. Dans ces domaines, fiabilité et performance des stations sol sont des avantages décisifs. Nos systèmes innovent dans le domaine de la conception d’antennes et seront à la hauteur des exigences requises pour assurer une transmission des données rapide et fiable. Notre PME est fière d’avoir obtenu ce contrat pour la phase de construction d’une autoroute de données européenne » a souligné Yves Elsen, Managing Partner et directeur général de HITEC Luxembourg.

Ce projet s’intégrant dans la réalisation du programme EDRS suit la récente livraison d’une antenne à débattement complet de 13 mètres en bande Ka pour la DLR. Cette nouvelle sélection de HITEC Luxembourg par SES TechCom pour la livraison de quatre systèmes d’antennes témoigne de la reconnaissance des capacités de réalisation et d’expertise technique de la société.

« L’attribution du marché EDRS à SES TechCom démontre la confiance que les acteurs majeurs de l’industrie spatiale européenne placent dans les capacités techniques développées au Luxembourg depuis son adhésion à l’ESA. Le marché passé par SES TechCom à HITEC Luxembourg réunit les savoir-faire Luxembourgeois au service de cet important programme de satellites européen. », souligne François Biltgen, membre du gouvernement luxembourgeois et Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

Isabell.Scherer@hitec.lu
 yves.feltes@ses.com

Datasheet pdf

À propos de HITEC Luxembourg S.A. www.hitec.lu
HITEC Luxembourg S.A. fondée en 1986 est une société à capital 100% luxembourgeois. Elle s’est développée dans les domaines de l’innovation et des produits et services de qualité. La société est certifiée ISO 9001 pour l’étude, l’analyse, le conseil, la fabrication, la maintenance et la vente de systèmes dans les domaines de la mécanique, l’électronique, les techniques de mesure physique ainsi que les technologies de l’information et de la communication. Le label ESR, Responsabilité Sociale des Entreprises (CSR), décerné à HITEC Luxembourg atteste de son engagement à mettre en oeuvre et promouvoir une approche sociétale en regard des dimensions économiques et environnementales de la collectivité. La société a reçu le label SuperDrecksKëscht fir Betriber pour sa contribution à la gestion écologique des déchets. Ce label est certifié selon la norme internationale ISO 14024:2000.
HITEC Luxembourg propose des solutions de haut niveau technique dans différents domaines: équipements terrestres pour satellites, équipements spécifiques ou adaptés aux normes pour le test ou la mesure de propriétés physiques. Elle est spécialisée dans l’étude, l’ingénierie, le conseil, le développement de logiciels, les TIC et la gestion de projets. HITEC Luxembourg travaille dans les secteurs public et privé tant au niveau national qu’international. Spécialisée dans la haute technologie, HITEC Luxembourg a pour objectif de s’implanter durablement dans ce créneau, de développer son activité sur le plan international et de promouvoir le Luxembourg au travers de services et de produits innovants et de haute qualité.
(http://www.hitec.lu – http://www.hitec-luxembourg.com – www.disp-solution.com)
À propos de SES www.ses.com
SES est un opérateur satellitaire de tout premier plan mondial, avec une flotte de 50 satellites géostationnaires. L’entreprise fournit des services de communication par satellite aux télédiffuseurs, aux prestataires de services d’information et Internet, aux opérateurs de réseaux fixes et mobiles, ainsi qu’aux entreprises et organisations gouvernementales du monde entier.
SES se fait fort d’établir des relations commerciales durables, une qualité de service exemplaire et un niveau d’excellence dans l’industrie de la télédiffusion. D’horizons culturels divers, les équipes régionales de SES sont présentes partout dans le monde et travaillent en lien étroit avec les clients pour satisfaire au mieux leurs besoins spécifiques de services et de largeurs de bande satellitaires.
SES (Euronext Paris et Bourse de Luxembourg: SESG) détient des participations dans Ciel au Canada et QuetzSat au Mexique, ainsi qu’une participation stratégique dans l’infrastructure satellitaire de démarrage O3b Networks.
À propos de DLR www.dlr.de
La Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt (DLR) est le centre national allemand de recherche aérospatial. Ses activités de recherche et de développement dans l’aéronautique, l’espace, les transports et l’énergie, s’inscrivent dans le cadre de coopérations nationales et internationales. En tant qu’Agence spatiale allemande, la DLR s’est vu confier par le gouvernement fédéral la mission de la planification à long terme et de la mise en oeuvre du programme spatial allemand ainsi que la représentation des intérêts de l’Allemagne à l’international. L’aéronautique et l’espace ont une influence importante sur notre mode de vie. L’aviation et les satellites assurent nos déplacements et la communication dans le monde entier. La télédétection fournit des données sur notre environnement, tandis que l’exploration de l’espace conduit à de nouvelles connaissances sur l’origine et le développement du système solaire, des planètes, et par conséquent sur l’origine de la vie.
De plus, les industries clés, notamment la technologie des matériaux, la médecine, le génie logiciel, profitent toutes des innovations générées par la DLR dans le domaine de l’aérospatiale.
La mission de la DLR comprend:
• L’exploration de la Terre et du système solaire
• La recherche visant à protéger l’environnement
• Le développement de technologies respectueuses de l’environnement pour promouvoir la mobilité, la communication et la sécurité.
Les activités de recherche de la DLR s’étendent de la recherche fondamentale au développement d’applications nouvelles et de produits du futur. Ainsi la DLR transmet-elle son savoir-faire scientifique et technique, contribuant à renforcer la réputation industrielle et technologique de l’Allemagne. La DLR utilise les grandes installations de recherche du centre pour ses propres projets internes mais intervient aussi en tant que prestataire de services pour ses clients et partenaires. Elle favorise également l’essor de la nouvelle génération de scientifiques et fournit des services de conseil au gouvernement allemand. Enfin elle contribue au dynamisme des régions où elle est implantée.
Environ 7000 personnes travaillent pour la DLR. Le centre possède 32 instituts et installations répartis dans 16 villes d’Allemagne: Augsbourg, Berlin, Bonn, Braunschweig, Brême, Cologne (siège), Göttingen, Hambourg, Jülich, Lampoldshausen, Neustrelitz, Oberpfaffenhofen, Stade, Stuttgart, Trauen et Weilheim. La DLR dispose également de bureaux à Bruxelles, Paris et Washington, DC.
Le budget de la DLR pour la recherche et le développement et d’autres activités internes s’élève à environ 0,77 milliards d’€uros, dont près de la moitié provient de revenus propres. Elle gère également le budget spatial du gouvernement allemand, qui s’élève à environ 1,047 milliards d’€uros (2009).
À propos de EDRS http://www.esa.int/
EDRS, European Data Relay Satellite (Satellite relais de données européen) a été développé dans le cadre du programme ARTES 7. C’est un projet indépendant conçu pour réduire les délais de latence dans les transmissions de grandes quantités de données.
Pour améliorer l’indépendance Européenne, le système EDRS fournira un réseau de télécommunication rapide, fiable et transparent. Il fournira les données à la demande, au bon endroit, au bon moment, et permettra finalement de sauver des vies dans les opérations de recherche et de sauvetage.
Les satellites relais de données sont des satellites placés en orbite géostationnaire et relayent l’information de et vers des satellites en orbite non géostationnaire, véhicule spéciaux, autres véhicules et stations fixes terrestres, lesquels ne pourraient pas communiquer de manière permanente.
(http://www.esa.int/esaTE/SEM5GGKTYRF_index_0.html)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather