MODERNITY – LOVED, HATED OR IGNORED?_

 
PAVILLON DU LUXEMBOURG 14 e EXPOSITION INTERNATIONALE D’ARCHITECTURE
BIENNALE DI VENEZIA 2014 « FUNDAMENTALS »
“Modernity – loved, hated or ignored?”
Exposition du 07 juin au 23 novembre 2014
Curateurs – exposants
Stéphanie Laruade, Bohumil Kostohryz, Sophie Langevin, Nuno Lucas Da Costa
Commissaire: Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie, Luxembourg
Avec le support du Ministère de la Culture, Luxembourg
Installé depuis 2004 à la Ca’ del Duca dans le quartier de San Marco, le Pavillon du Luxembourg hébergera jusqu’au 23 novembre 2014 l’exposition intitulée « Modernity – loved, hated or ignored? ».
C’est à une équipe interdisciplinaire et résolument européenne composée par l’architecte Stéphanie Laruade, le photographe Bohumil Kostohryz, la metteure en scène et comédienne Sophie Langevin et le journaliste Nuno Lucas da Costa que la Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie au Luxembourg – mandatée pour la 6 ème fois par le Ministère de la Culture pour organiser la contribution luxembourgeoise à la Biennale d’ Architecture de Venise – a confié en juillet 2013 la conception et la production de cette exposition suite à un appel à projets international.
L’exposition « Modernity – loved, hated or ignored? » Comment la modernité s’est-elle imposée dans notre quotidien ?
Quel regard portons-nous sur les bâtiments que nous côtoyons chaque jour ? Rejet, appropriation ou indifférence ?
A la manière de l’agent Dale Cooper débarquant en terre inconnue dans la petite ville frontalière de Twin Peaks dans la célèbre série de David Lynch, Jane Doe arrive à Luxembourg. Cinq enquêtes l’attendent. Toutes poursuivent le même objectif : retracer le chemin sinueux emprunté par les hommes dans leur insatiable quête de nouveauté. Ces parcours dans le temps et dans l’espace croisent progrès et résistance, ouverture et repli.
En contrepoint à l’amnésie contemporaine, l’objectif de l’exposition- recherche est de faire ressurgir, par le biais des articles de presse, des témoignages, des documents oubliés au fond des archives, les évènements qui ont construit la mémoire d’un lieu. Chacune des informations recueillies au fil des enquêtes forment autant d’histoires parallèles qui finissent par s’assembler dans un puzzle géant.
La 14 ème Biennale d’Architecture de Venise « Fundamentals »
L’exposition « Modernity – loved, hated or ignored? » s’inscrit parfaitement dans la thématique de cette 14 ème édition de la Biennale, dirigée par
l’architecte néerlandais Rem Koolhaas et intitulée « Fundamentals ». Son objectif était de mettre en place un véritable projet « d’exposition-recherche ».
Pour favoriser la cohérence entre les contributions des pavillons nationaux, Koolhaas a donc introduit un sujet commun : « Absorbing Modernity – 1914-2014 ». Chaque pays a été invité à examiner ses cent dernières années d’architecture en plaçant ses propres accents et en définissant une approche originale. Le résultat consiste à raconter l’histoire de l’impact de la « modernité » d’une manière qui aide à appréhender la situation actuelle

http://loved-hated-ignored.com

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather